Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2012

O misère ! ...

For rent.jpg

On n'asservit pas un peuple. C'est lui-même qui s'asservit.

Je n'en prendrai pour exemple que le nombre de .... (à vous de choisir) qui ont fait la queue pendant des heures afin de pouvoir admirer les ors de l'Elysée et rentreront ensuite chez eux manger nouilles ou patates dans leur cuisine IKEA.

J'ai honte pour eux ! 

Depuis Louis XIV rien de changé. On se bousculait alors le ventre creux pour voir le Roi s'empiffrer. Madré comme un vieux chat, François Hollande dans toute sa magnanimité fit remarquer aux visiteurs qu'il n'est que locataire alors que le peuple est en fait le réel propriétaire des lieux. Mais de qui se moque t-on ? Quand le précédent gouvernement décidait de vendre quelques joyaux du patrimoine est-ce que le peuple fut consulté ? Certes non. Il est vrai qu'il n'y a pas plus imbécile que celui qui accepte d'être pris pour tel. 

Et puis ... tous ceux qui sont allés baver d'admiration en ces lieux ne risquaient pas de s'égarer à la Courneuve. Bien joué ! 

Bandeau Le Nouvel Observateur JdPtr.jpg

07:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/09/2012

Réflexion dominicale ...

Nous avons un peu trop tendance, consommateurs d'informations que nous sommes à gober ces dernières à mesure qu'elles nous parviennent sans trop chercher à les décrypter. Ce n'est pas toujours facile, certes car les médias font le plus souvent oeuvre de désinformation plutôt que le contraire.

Ce navet dont tout le monde parle mais que tout le monde n'a pas vu était destiné à mettre le feu aux poudres. Opération réussie ! Il ne fallait pas être grand clerc pour en prévoir les conséquences. Depuis, le cycle des informations-désinformations bat son plein. Le coupable était tout d'abord un sioniste-américain, ensuite on nous a dit qu'il s'agissait d'un copte égyptien. On brouille les pistes mais l'objectif est atteint. A la limite peu importe qui en est l'auteur, c'est l'acte seul qui compte.

Il y a quelques mois, souvenez-vous, ceux que l'on nomme " les intégristes chrétiens " se sont insurgés à la suite d'un spectacle théâtral qui traînait littéralement le Christ dans la merde (n'ayons pas peur des mots) or la France est un pays laïc et les protestations restèrent marginales. Il est logique que dans des états théocratiques (les musulmans ne dissocient pas politique et religion) la réaction soit plus violente.

Chercher encore et toujours à qui profite le crime !

Je ne prends parti pour personne et condamne les deux actes à valeur égale mais si l'un n'avait existé, l'autre n'aurait pas suivi. Il est évident que des forces pas si obscures que cela, mettent toute leur énergie à déstabiliser les pays arabes et comme cela ne va pas assez vite à leur gré, tous les moyens sont bons. Du moins le croient-ils.

Pour essayer de comprendre, il faut se mettre à la place de l'autre or imaginez que l'on vous ait pris votre terre et que l'on vous accuse d'actes que vous n'avez pas commis ou que l'on a fait commettre à des abrutis inconscients qu'ils étaient de la manipulation : il y a de quoi mettre le feu aux poudres, non ? ...

 Bien que libérée depuis longtemps du carcan religieux, j'ai secrètement salué la démarche du pape, ce vieil homme qui tient à peine debout mais n'a pas hésité à se rendre en plein coeur du brasier.

Ce que je comprends moins, c'est son message qui veut que ceux que l'on nomme les chrétiens d'Orient restent sur place alors qu'ils sont tentés (on le serait à moins) par l'exil. Décidément, le christianisme ne peut se passer de martyres ... C'est là que je ne suis plus d'accord.

En fait, la preuve est établie une fois de plus que les religions monothéistes ne peuvent cohabiter puisque comme le nom l'indique, chacune d'entre elles croit détenir la vérité et posséder le vrai Dieu. C'est un débat dans lequel je ne rentrerai pas du fait de mon agnosticisme. Le Siècle des Lumières est décidément bien loin.

S.@

12:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

10/09/2012

A la découverte d'Olympe de Gouges


Making of - Olympe de Gouges par Catel & Bocquet par EditionsCasterman

Olympe-de-Gouges-porteuse-d-espoir_portrait_w193.jpg

Annie Vergne et Clarissa Palmer ont écrit une pièce consacrée à ce personnage méconnu de l'Histoire.

Cela se passe au GUICHET-MONTPARNASSE depuis le 6 septembre jusqu'au 22 décembre 2012

les jeudi et samedi à 19h. l

(le théâtre est situé au 15 de la rue du Maine 75014 PARIS.)

Théâtre LGM.jpg
T. 01 43 27 88 61   

05:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2012

léger contretemps ...

Aïe ! … pas vu le film annoncé.  Je passe déjà plus de temps dans les salles de théâtre que dans celles de cinéma et choisis ces dernières pour ce qu'elles proposent bien sûr mais également pour le côté sympa du lieu.

Les 5 Caumartin sont de celles là.  

Un grand hall d'accueil avec un bar et possibilité de se réchauffer en buvant un café l'hiver ou de déguster une glace ou un soda, l'été. J'arrive donc généralement avec une petite demi-heure d'avance car on peut s'y asseoir  et bouquiner en attendant l'heure de la séance. Il y a même sur place une bibliothèque de prêt. L'idéal, quoi ! 

Seulement voilà, hier, léger bémol : les cartes UGC ne passaient pas. Possibilité était toutefois donnée aux abonnés de voir le film pour la modique somme de 5 €. 

L'abonnement ayant augmenté (il y a quelques mois) en prenant le prétexte d'une hausse de TVA qui comme la guerre de Troie n'a pas eu lieu … je battis en retraite m'engouffrant aussi sec dans la FNAC voisine pour en ressortir avec un bouquin dont je n'avais besoin qu'en qualité de lot de compensation. 

N'importe, si je trouve encore le temps de me ménager des plages de lecture parmi le nombre de pièces à voir et chroniquer ensuite (theatrauteurs.com) Un peu de pub au passage n'a jamais tué personne ! ... je devrais commenter les 772 pages avant les prochaines calendes grecques. 

Je vous laisse un peu tomber en ce moment car il est difficile de se trouver en même temps au four et au moulin.

09:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)