Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2013

Trop, c'est trop !

" Qui frappe l'air, bon Dieu ! de ces lugubres cris ? 

Est-ce donc pour veiller qu'on se couche à Paris ? "

Boileau.

 

Oh ! les cris n'étaient pas lugubres, certes - c'était même un joyeux caquetage, lequel n'en était pas moins malvenu à une heure trente du matin. 

Ces voix féminines n'auraient pas été plus actives en plein marché or le soleil n'était pas au zénith. Chaleur aidant (ce n'est pas encore la canicule mais ça vient) la fenêtre était ouverte et pour dormir … bernique ! 

Comme rien ne semblait vouloir calmer cette volaille, furieuse - je m'extirpai de mon lit, approchai de la fenêtre et récupérant sans exercices préalables ma voix de plein air, vociférai : " vos gueules ! " - car bien entendu, le voisinage supportait sans rien dire. Silence immédiat. Goguenarde, je m'auto-congratulai, " quelle autorité ! "

Cela dura ? … je ne sais, une demi-heure ou une heure (je m'étais rendormie dans l'intervalle) c'est alors que dans un brouhaha mixte une voix d'homme a l'accent très prononcé lança en dérision : " fermez vos gueules " puis éclata d'un rire que je ne saurais qualifier d'homérique car ce serait lui faire trop d'honneur. 

Comme ces gens ne savent ou ne veulent pas savoir ce que signifie l'expression " tapage nocturne " et qu'en certaines circonstances les autorités coupables ferment les yeux, j'eus droit - car apparemment j'étais la seule concernée ? - à un nouveau concert verbal vers 4 heures du matin. Là, excédée je me levai à nouveau pour fermer la fenêtre. Car oui, enfin … j'aurais pu y penser : ce ne sont pas eux mais moi qui étais en défaut, voyons !  

Où donc se réfugier quand le Ramadan envahit la planète ? 

Décidément, les religions n'apportent jamais que nuisance …

Lecteur que mes propos dérangent, n'envisage pas de brûler ma voiture, je n'en ai pas. En revanche ce matin, j'ai des yeux de raton-laveur ! 

 

S. @

raton-laveur.jpg

  

Après de tels incidents, j'en estime d'autant plus un de mes amis musulman qui chaque année retourne en Tunisie dans sa famille pour fêter l'événement sans risque de déranger qui que ce soit. D'aucuns diront que c'est un mouton peut-être ? Injure suprême alors qu'à mes yeux, quelque peu noircis par l'absence de sommeil ... c'est quelqu'un de bien.


20/07/2013

vivre ensemble ...

Pas facile d'être Ministre de l'Intérieur en démocratie dans un pays où règne le communautarisme ! Les déclarations se veulent fermes mais les mesures prises trop souvent, le sont moins. Je m'étonne toujours de croiser des femmes entièrement voilées en certains quartiers de Paris et apparemment on ne leur dit rien ou si peu qu'elles se croient autorisées à poursuivre ce qui peut être assimilé à une provocation. 

Hier, à Trappes une interpellation a tourné au vinaigre puis ce fut l'émeute ...

leparisien.fr trappes sécurité renforcée.jpg

Vivre ensemble comporte des droits et des devoirs dont le premier est le respect des us et coutumes en vigueur dans le pays où l'on a choisi de vivre. Autant je m'insurge contre le fait que l'on tolère les manifestations ponctuelles d'excitées s'exhibant les seins nus sur la voie publique, autant je trouve anormal que certains habitants de l'Hexagone se croient à Carnaval en arborant des tenues qui ici, n'ont pas lieu d'être. Nous avons nous-même abandonné depuis longtemps les vêtements folkloriques en dehors d'événements exceptionnels et signalés comme tels. Même nos prêtres dehors se font discrets alors que les djellabas et autres tenues de même acabit, augmentent de jour en jour. 

J'aimerais dire aux intéressés que s'ils ont décidé de s'installer ici ce ne fut pas par hasard et que de ce fait, le minimum de " politesse " (certains savent ils ce que cela veut dire ? ... ) consisterait à respecter le mode de vie des autochtones et non de nous imposer le leur qui soit dit en passant était souvent délaissé en leur pays d'origine.

Jamais ce genre de problème ne s'est posé avec la communauté asiatique qui du fait d'une religion différente pourrait si elle le décidait, faire de même ? Mais je pense qu'il n'y a aucun risque, de même que je n'ai jamais vu dans nos rues un mendiant aux yeux bridés. Les asiatiques sont discrets, vivent certes en autarcie (c'est leur droit) et la solidarité fonctionne à plein entre eux.

Alors quoi ? ... Suite à une garde à vue, un commissariat fut en quelque sorte pris d'assaut. Je reste persuadée que l'éducation est préférable à la répression mais certains ne veulent rien entendre ... C'est un rapport de forces qui se crée or on ne s'attaque jamais qu'aux gens que l'on sait faibles. Ceux qui ne veulent pas respecter les règles en vigueur n'ont qu'à aller s'installer ailleurs tout simplement. 

Si nos us et coutumes ne leur conviennent pas : qu'ils partent ! Le problème est pourtant simple. Au lieu de cela, c'est à une sourde guerre à laquelle nous assistons. Jamais il ne me viendrait à l'idée d'aller imposer ailleurs mes conceptions et mon mode de vie. Pourquoi la réciproque n'est-elle pas envisageable ? ...

Notre faiblesse renforce certains   Il est inutile de préciser lesquels. Alors réagissons avant qu'il ne soit trop tard ! 

 

S. @ 

 

p.s. Un exemple, si un soir vous vous pointez dans un club ou la " tenue correcte  de rigueur " est affichée et que au vu de votre accoutrement, on vous en refuse l'entrée, vous n'allez tout de même pas mettre le feu à la boîte en question ? Quoique … Et bien ici, c'est la même chose ou du moins cela devrait l'être. 

30/06/2013

Sabotage et espionnage sont (désormais) les deux mamelles de la France

Depuis quelques temps, nous " avançons " en effectuant des bonds de kangourous, de scandale en scandale. Vous connaissez évidememnt la dernière :  les communications européennes sont espionnées de l'autre côté de l'Atlantique. Quel scoop ! ... Nos maîtres actuels nous tiennent ainsi en laisse extensible et d'une main ferme. Nous aboyons bien un peu mais pas de problème, chacun sait que les clébards qui gueulent mordent rarement et puis, si vous regardez bien, ces derniers ont la queue entre les pattes. Ressemblant, non ? 

Ah ! nous avons voulu jouer les malins avec notre " euro fort " plus cher que le dollar, ce qui plombe nos échanges avec l'extérieur, à croire que nous nous ingénions à faire exactement le contraire de ce qui conviendrait. 

" Il faut pratiquer la relance " a déclaré le myope élyséen ! 

Fastoche : plus de fric et plus d'industrie. On fait avec quoi, alors ? ... 

Même pas question de se recycler dans la vente massive de cacahouètes, d'autres y ont pensé avant nous et en font même leur beurre ... M'est avis, qu'on est mal barrés ! 

Oh ! certes, nous excellons dans les produits de luxe (que le français bien entendu ne saurait s'offrir) Tout ça, c'est pour les autres ... La France, pays de grande technologie (qu'on se fait régulièrement copier par la Chine, en peut-être pas mieux mais plus efficace et moins cher) et puis tout comme La Grèce, il nous restera le tourisme ... ceux qui ne sont pas contents n'auront qu'à aller ailleurs.

" La France, on l'aime ou on la quitte " disait quelqu'un il n'y a pas si longtemps. 

Où le bât blesse, c'est que ce sont les autochtones qui partent car ils se surestiment paraît-il ? Pourquoi s'occuperait-on d'eux quand d'autres peuvent faire le même travail pour moins cher ? 

Nous savions déjà que le changement climatique (contesté par certains) allait engendrer un transfert de populations alors puisque c'est prévu, autant accélérer le mouvement ?

Les nouveaux sont dociles tandis que les anciens s'imaginent avoir des droits. " Y' a pas photo  " et puis mieux vaut un peuple d'esclaves plutôt qu'une poignée de syndicalistes, c'est plus facile à mener en bateau. Il ne reste plus qu'à faire des petits trous dans la coque et le tour sera joué ! 

" Elle est pas belle, la vie ? " ...

  

S. @

bateau-coule.jpg

Bannière HF compteur mensuel S 06.13.jpg

25/06/2013

Tapie au tapis ? (oui, je sais : trop facile !)

Niche Matin.jpg

Tapie, un nom qui pisse le fric ! Envie de me laver les oreilles quand je l'entends prononcé.

Qui est Bernard Tapie ? Aurait-on déjà oublié qu'en un passé pas très lointain cet homme s'offrait les sociétés en difficulté pour un franc symbolique, puis ensuite licenciait le personnel bien évidemment. bref, un précurseur ! ... Que François Mitterrand se soit encanaillé avec cet individu n'est pas à son honneur, que le nom de Tapie soit lié à celui du Parti Radical enterre à jamais la réputation de ce dernier.

Actuellement en garde à vue ? Et en prison à nouveau bientôt, j'espère car sous le règne de Louis XI qui était un roi juste sinon bon, ce gibier de potence aurait fini ses jours à croupir en prison. Vous savez, ces fameuses fillettes, ces cages en bois dans lesquelles on plaçait les prédateurs … Pour moi, c'est tout ce qu'il mérite. Certains l'admirent, je les plains car c'est précisément l'exemple à ne pas suivre.

L'homme est vulgaire, sans foi ni loi et a eu le culot de se poser en victime pour ensuite réclamer des dommages et intérêts ! Mais dans quel monde vivons nous ? Le pire est qu'il a obtenu satisfaction. Qui a du renflouer le Crédit Lyonnais ? Nous, toujours nous et ensuite on fait à sa " victime " un pont d'or ? ! ! ! 

Alors oui, le gouvernement actuel s'acharne sur les chouchous du sarkozysme tant est grande sa peur de voir revenir un Berlusconi n° 2 et puis quand les caisses sont vides on fait tout ce que l'on peut pour les remplir ou du moins colmater les brèches … toutefois, je ne puis qu'applaudir cette épuration. Quoique … il faudrait peut-être aussi balayer soigneusement devant notre porte, n'est-ce pas, Monsieur Cahuzac ? Et j'en passe car tout comme vous, je ne sais pas tout. A suivre ...

 

S. @