Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2013

pouah ! pouah ! pouah !


Je crois que je finirai par ne plus regarder les débats politiques à la télé tant il y est fait assaut de démagogie. Chacun pousse sa théorie au maximum, sans nuance aucune, même Edwy Plenel n'est pas à l'abri, quand il s'attaque à Valls par exemple … La vérité est bien plus complexe que cela. Au bout du compte, et si on réfléchit un peu, on ne peut être d'accord avec aucun. Tout cela est caricatural ! 

Ce qui les embête tous, c'est le fait que les gens sont de plus en plus nombreux à se détourner de la politique qui nous écoeure chaque jour un peu plus. Comment croire encore au pouvoir de l'électeur alors que ceux qui sont mis en place obéissent en réalité à des non élus se trouvant à Bruxelles, à la solde d'un occulte pouvoir financier ? C'est cela la réalité alors les gens en ont marre qu'on les prenne pour des imbéciles …

Ce qui est affirmé aujourd'hui sera démenti demain, je ne prendrai pour exemple que la cigarette électronique que l'on nous présente tour à tour comme moins dangereuse, puis autant pour ensuite revenir sur cette affirmation et tenter de la faire vendre par les pharmacies. Parce que cette habitude acquise rapporte de l'argent et tout est comme cela. A l'industrie du tabac succèdera l'industrie de la cigarette électronique.

Sarko blanchi ? que nenni ! Il a retenu la leçon du petit Poucet et n'a pas jugé utile de laisser des preuves derrière lui, c'est tout. On va bien trouver un bouc émissaire (Woerth est tout indiqué) pour partir en exil au Canada à sa place ? …

Ne cherchez pas la Vérité en politique car elle n'existe pas.

S. @

Pinocchio.jpg

08/09/2013

Les 2 François face à face : à distance ...

Amusant, non ? … ce contraste entre les deux François !

- l'un est censé appartenir au camp de Jaurès mais VEUT la guerre,

- l'autre a eu des prédécesseurs qui ont prêché les Croisades (sans compter la responsabilité du Vatican allié aux Etats-Unis pour mettre à bas l' Union Soviétique. On connaît le résultat)

et les voilà dos à dos.

Celui qui a toujours refusé le mariage, le prône pour les autres, tous les autres, sans exception aucune et quelque soit leur sexe. Ce serait assez joyeux si ce n'était aussi triste car pour résumer cela signifie " la Liberté pour moi et les chaînes pour eux. " 

Je n'ai certes pas une confiance absolue en ce nouveau " Super-Blanc " mais tant que quelqu'un revendique la paix, je ne puis qu'abonder dans son sens ... 

L'utilisation d'armes chimiques dont on se fiche absolument de savoir qui les a utilisées, que ce soit lui ou non, c'est Bachar qu'il faut " punir " (entendez, qui doit sauter) car c'est cela le seul et unique but et ce, depuis longtemps. Par conséquent, prétexte idéal et machination sans aucun doute.

Certes, l'homme n'est pas un petit saint et comme beaucoup de dirigeants est prêt à tout pour rester au pouvoir. Raison de plus pour ne pas avoir commis cette grossière erreur puisqu'il savait que c'était la ligne rouge à ne pas franchir. Ne vous méprenez pas, derrière lui, c'est l'Iran que l'on vise !

J'ai toujours en mémoire le honteux procès dont Saddam Hussein a  " bénéficié " suivi de son infâme pendaison, prélude à la manière peu glorieuse dont Kadhafi fut assassiné. Pourtant, l'un et l'autre furent l'objet (un temps) de notre complaisance et même de notre soutien (pour le premier) - En matière de politique le vent a tôt fait de changer de direction.  

Cela ne fait aucun doute, 68 % des Français sont CONTRE une intervention armée en Syrie mais l'opinion publique n'a jamais empêché un chef d'Etat de partir en guerre quand il l'a décidé. Normal, puisqu'en Europe ce n'est pas lui qui risque sa peau, même De Gaulle contrairement aux résistants a peu risqué la sienne, revenant juste pour recueillir les lauriers, tel Jules César entrant dans Rome.  

Hollande et Obama peuvent dormir tranquillement car si l'on excepte Salvador Allendé, peu de palais présidentiels ont été pris d'assaut et par qui, au fait ? … Bizarre, j'ai comme une perte de mémoire … Eux aussi en auront une, face à ce que l'on nomme : CONSCIENCE, la Raison d'Etat étant le plus puissant de tous les opiacés. 

  

S. @

p.s. Le commerce des armes se porte bien, merci ! Il n'y a même plus que cela qui fonctionne.

Alain Benajam Syrie si l'erreur est humaine.jpg

03/09/2013

Angoisse, écoeurement.

prd.hollande.jpgJe suis écoeurée par l'obstination gouvernementale à vouloir en découdre ... Il y a forcément une obscure raison à cela ! Ceux qui rêvent de partir en guerre ne peuvent être mes amis. La guerre est un constat d'échec, preuve que toutes les négociations ont échoué, or ici sur le plan diplomatique, tout n'a pas été fait, bien au contraire. En fait, encore et toujours trop d'intérêts sont en jeu et faussent le problème. Je nourris depuis longtemps une tendresse particulière pour ce peuple libanais trop souvent martyrisé et qui sera le premier à payer les pots cassé de l'opération. Et les otages dans tout cela ? Pense t-on à eux ? Quel enfer doivent actuellement vivre leurs proches  ... Matraquage de " documents secrets " (ça se fabrique ) de vidéos ... que d'efforts pour orienter l'opinion ! Ca ne vous paraît pas suspect ? On n'éradique pas la violence par la violence bien au contraire. Une escalade est prévisible ... Il est complètement absurde de comparer l'opération au Mali à une éventuelle intervention en Syrie puisque nous combattons de part et d'autre leur absolu contraire, ce qui nuit à la crédibilité de la démarche. Incapable de régler les problèmes internes, Hollande-le-petit, joue les va-t'en-guerre avec peut-être à l'esprit le combat entre David et Goliath ? Ca, c'est de la légende et la réalité est tout autre. Le lendemain de son élection je déplorais le fait qu'il n'ait pas défait en priorité cet assujettissement à " ce machin " dont De Gaulle nous avait délivrés. D'autant que l'on ne saurait être un chef de guerre avec l'esprit d'un troufion ! Nous allons payer cher ce suivisme qui nous est imposé bien que 64 % des français y soient défavorables mais tout comme pour l'Europe les gouvernants n'ont strictement rien à faire de l'opinion de ceux qui les ont élus, ô combien imprudemment ! Une fois de plus.

 

S. @

casques-bleus.jpg

01/09/2013

Soulagement (provisoire ?...)

J'ai suivi comme beaucoup la déclaration du président Obama diffusée en direct sur iTélé et ai comme beaucoup, poussé un soupir de soulagement. 

Notre va-t-en-guerre national est donc contraint d'attendre ajoutant un ridicule de plus à une liste déjà longue. On ne met pas en danger l'équilibre du monde dans le but de servir un petit prestige personnel ! Nous ne sommes pas pour autant sortis de l'auberge mais G 20 aidant, la rencontre aura lieu entre Obama et Poutine et peut-être qu'un statu quo va au minimum s'installer ? Il faudra ensuite, bien évidemment passer le cap d'un sinistre anniversaire, celui du 11 septembre et peut-être après, un calme relatif pourra t-il faire place à l'angoisse de ces derniers jours ? Cela dit, je reste persuadée que le fond du problème passe par la reconnaissance des droits du peuple palestinien, origine à mes yeux de réactions en chaîne dans toute cette partie du monde. Les américains ont sans doute voulu faire ce que nous avons déjà fait en Afrique, déboulonner les autorités existantes, une à une pour mettre à leur place des remplaçants aussi soumis que zélés. Mission impossible sur ce terrain où ils n'ont chaque fois laissé que le chaos derrière eux. A ce petit jeu,  une foule de catastrophes ne peuvent que suivre ... Tant que les peuples ne seront pas libres et surtout autonomes rien ne pourra aller. Ce que l'on nomme le droit d'ingérence n'est en fait qu'un alibi qui n'abuse personne et surtout pas les victimes car au lieu de résoudre les problèmes, c'est le phénomène inverse qui se déclenche en démultipliant les effets. 

A juste titre, Jean-Louis Borloo a suggéré un débat parlementaire suivi d'un vote dans le meilleur des cas. Ne nous leurrons pas car cette marche arrière risque de ne pas plaire à tous et surtout pas aux militaires qui avaient déjà tout préparé. N'oublions pas qu'un mauvais accord est toujours préférable à " une bonne guerre " puisqu'il évite les victimes et il me semble qu'il y en a eu beaucoup trop ces derniers temps. Aucun dictateur n'a encore réussi à être éternel, par conséquent les efforts de paix ne sont jamais vains. Et puis, nous avons suffisamment de problèmes à régler sur place, sans aller flanquer la pagaille à l'extérieur ! Or c'est exactement ce qui était sur le point de se produire. Croisons les doigts face à ce bénéfique revirement en souhaitant qu'il n'y en ait pas d'autres à nouveau.

 S. @ 

Bannière HF compteur mensuel S 08.13.jpg