Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2012

Ecologie de merde !

Janvier 2012 - Du 23 au 30 janvier, la question de la viande sera au cœur des débats. Cette semaine organisée par les SMAV*, et soutenue par One Voice, donne l’occasion de sensibiliser politiques et citoyens à la problématique éthique de la production et de la consommation de chair animale.

onevoice_logo.jpg 

*Semaines Mondiales d’actions pour l’Abolition de la Viande

Toutes les heures, six millions d’animaux d’élevage sont tués dans le monde pour nourrir la planète. Dans les océans et les parcs d’élevage, ce sont près de 200 millions de tonnes* de poissons qui sont pêchés ou élevés chaque année pour alimenter les rayons de poissonneries. D’une année sur l’autre, ces chiffres sont en constante progression.

L’éthique dans le débat public
Les Semaines Mondiales d’Actions pour l’Abolition de la Viande ont pour objectif de placer la question de la viande sur la scène politique, et non plus seulement entre les mains des consommateurs. C’est donc une approche complémentaire qui s’adresse aux citoyens par le biais d’actions de sensibilisation, organisées plusieurs fois par an. À cette occasion, des débats, des conférences, des journées d’actions, des distributions de tracts sont organisés par différents collectifs œuvrant pour l’interdiction de la production et de la consommation de produits carnés. L’idée : introduire dans le débat public la question de la légitimité de la consommation de produits provenant d’êtres sensibles. Autrement dit, placer l’éthique au cœur du débat.

Animaux d’élevage = êtres sensibles
Aujourd’hui, on ne peut plus ignorer en effet que les vaches, veaux, moutons, cochons, etc. sont des êtres sentients. Ils ressentent douleurs et souffrances, joies et colères. Ils nouent avec leurs congénères, ou d’autres espèces, des relations durables… Toutes les recherches sur la vie émotionnelle des animaux en attestent. Comment accepter alors que ces animaux soient « élevés » comme de simples objets qui se retrouveront sur les étals des magasins ? Comment se nourrir d’êtres de chair, certes, mais aussi de sentiments ? En mangeant de la viande, ne participons-nous pas à ces barbaries ?

Journées sans viande
One Voice milite depuis toujours pour la fin de l’élevage et de la pêche. Tant par respect pour ces millions d’êtres vivants privés de leur vie propre, plus maltraités parfois qu’un vulgaire objet, que pour le devenir de la planète et de la santé humaine. Les conséquences de l’élevage et de la pêche industrielle conduisent indéniablement l’humanité à sa perte. Ces Semaines Mondiales d’actions, que One Voice soutient, sont l’occasion de le rappeler et d’inviter chacun à se poser la question de sa relation à la viande. D’autres semaines auront lieu en mai et en septembre prochains. Une Journée Mondiale pour l’Abolition de la Viande est également programmée le dernier samedi du mois de janvier. Cette année, le 28 janvier pourrait donc être l’occasion d’une journée où les protéines végétales feraient délicieusement chanter les papilles…

tendresse.jpg

Dans un but purement démagogique, Eva Joly prône une journée nationale en direction des religions qui pratiquent le sacrifice rituel d'animaux innocents. (Aïd-el-Kébir & Kippour) mais nous sommes dans un pays laïque : Nom de Dieu ! 

22/12/2011

Démagogie, quand tu nous tiens ...

Combien y a t-il de turcs en France et combien d'arméniens ? ... 

J'imagine que le compte a été fait avant de prendre la décision de voter cette loi mémorielle. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais nous crevons du passé ! J'étais la première à dire que si l'on nous rebat en permanence les oreilles avec la Shoa, il est anormal que nous passions sous silence (ou presque) le génocide arménien. Cela dit, le passé est le passé et il ne sert à rien d'insulter les turcs qui résident sur le sol français et ne sont nullement responsables des éventuelles erreurs de ceux qui les ont précédés. D'autant que ... on pourrait parler du Rwanda, par exemple ? Bien plus proche de nous. En ce domaine, la liste est longue et pourquoi pas remonter jusqu'à Tamerlan ? La démarche est maladroite et entachée de ridicule en revanche, le but est clair à la veille des élections. Au lieu de calmer les esprits, ce gouvernement fait tout pour jeter de l'huile sur le feu. Quand les communautés présentes dans l'Hexagone se ficheront sur la margoulette, ils seront contents !

Diviser pour régner, c'est un vieux truc qui a fait ses preuves depuis longtemps mais qui n'honore pas ceux qui l'utilisent.

Arménie.jpg

Ce qui fait vos frayeurs ne peut le mettre en peine

Il est arménien et vous êtes romaine

Et vous pouvez savoir que nos deux nations

N'ont pas sur ce sujet mêmes impressions.


Corneille, Polyeucte.

21/11/2011

vae victis ! ...

patatras-A.jpgA (h) ! A (h) ! A (h) ! ... c'est le rire sardonique du diable, satisfait de nous avoir bien roulés, pauvres ploucs que nous sommes qui avons abandonné notre confiance en des mains traîtresses (les politiques et les banques) -

 A.A.A. première lettre de l'alpha ... bête répétée 3 fois, départ avorté (pas pour tous) passage à la trappe de nos économies (pour ceux qui en ont un peu, pas beaucoup) et dettes pour les autres alors qu'ils sont restés bien sagement tranquilles pour la plupart.

 En tous cas, vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus. Annonce, rétractation, on aura préparé le terrain et le scénario prévu s'accomplit sous nos yeux : la Grèce, puis l'Italie, l'Espagne et ensuite ... devinez ? ... La France, bien entendu ! 

Dette, faillite, récession et demain, guerre sans doute ? Là, pour l'heure on hésite encore entre l'Iran et la Syrie mais n'en doutez pas, ça se trame et activement.

A qui profite le crime ? (éternelle question dont je crois connaître la réponse) - 

Ah ! le Printemps arabe ... bien manigancé, il est vrai, du reste c'est toujours la pagaille en Egypte. D'ailleurs pouvez vous me dire où ce n'est pas la pagaille ? Pardonnez l'expression mais quand ils auront flanqué le bordel un peu partout, il faudra bien que ça explose ! 

 Or ce qui se produit actuellement, s'est déjà produit et les instigateurs sont exactement les mêmes. Alors quoi ? l'expérience ne nous apprendra jamais rien ?

Il est vrai que l' Histoire est la parente pauvre de notre non moins pauvre éducation mais quand même, il y a des limites à l'inconséquence ! 

Je ne suis pas Cassandre mais pourtant tout cela n'était que trop prévisible et cette course inconsciente ne pouvait mener qu'à la catastrophe. 

- " Indignez vous " conseille un vieux sage qui en la circonstance l'est fort peu car si l'indignation suffisait à soulever les montagnes, nous le saurions depuis longtemps. L'indignation sans l'action ne mène à rien et les moyens d'agir sont depuis longtemps confisqués et les indignés impuissants. 

Du reste, je me demande pourquoi je perds encore mon temps à écrire puisque ça ne peut rien changer ! 

1929-AAA.jpg


16/11/2011

" frauder, c'est voler "

... qu'il a dit ! (Parole d'expert) Il est vrai que le bouclier fiscal, c'est légal.

En ce domaine, croyez-moi, y' a du boulot car la fraude, ne l'oublions pas est issue du fameux " système D " français. Cela va du privilège non acceptable en République et pourtant bien présent en passant par ce que l'on nomme " le passe-droit " sans oublier la démerde qui consiste par exemple, à monter dans l'autobus par la porte arrière afin de ne pas payer ou bien de franchir les tourniquets du métro dans le même but. Il est vrai que ce ne sont que broutilles et que jadis en U.R.S.S. la très décriée, les transports étaient gratuits.

A côté de ça, il y a ceux qui ont des principes car on leur a appris dans leur enfance que " qui vole un oeuf, vole un boeuf " ce qui fait doucement rigoler les autres, ceux qui ne s'embarrassent pas avec de telles considérations. 

 

boeufoeuf.jpg


Car après, tout, l'exemple vient d'en haut, c'est du moins ce qu'ils objecteront quand ils seront pris sur le fait.

Changer les mentalités comment voulez-vous que cela soit possible à une époque où l'on détrousse les pauvres pour donner aux riches ? 

Ah ! la formule est bienvenue si l'on considère d'où elle vient ! Pas besoin de frauder quand on peut légiférer. La pire des exactions devient alors légale.

Raisonnons, c'est une fois de plus une manoeuvre destinée à exciter une partie de la population contre ceux qui ne vont pas dans le sens espéré. Logique en cette période de pénurie généralisée et puis quand on flatte les bas instincts, le succès est par avance garanti. Se souvenir des lettres de délation pendant l'occupation allemande. Il n'y a pas très longtemps on incitait ouvertement les habitants de cités envahies par la drogue à " balancer " alors que les policiers osaient à peine s'aventurer sur place. C'est toute l'organisation de la société qui est à revoir et pour cela, je souhaite bien du courage à celui ou celle qui va succéder à l'actuel.

En attendant, si vous tombez malade, il vous sera volé 4 jours sans tenir compte du crédit que vous faites en travaillant tout un mois avant d'être payés. Détail insignifiant. Mais en écrivant cela j'oubliais que grâce à EUX le travail n'est plus un droit mais est devenu un privilège ! ...

 

Etat-patron.gif


N.B. Ne m'accusez pas de confondre patrons et gouvernement (mondial) puisqu'il est devenu évident que le camp est le même - pour les plus gros bien sûr - car à côté de cela, les PME, elles, peuvent crever dans l'indifférence totale.

- Exit la protection sociale.

arrets-maladie-vous-naurez-pas-lalsace-et-la-moselle-226611