Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2012

Quel beau conte de fées ! ...

Beurk.jpg


Une vidéo  qui se veut drôle mais hélas totalement dépourvue d'esprit, circule actuellement sur le Net conspuant la politique du sieur Hollande laquelle n'est pas très brillante il est vrai. Nous voulions que Sarkozy parte car sa façon d'être nous faisait honte, c'est fait. Il semble qu'un seul homme politique (et c'est là, l'inexplicable) pouvait s'opposer à lui. Nous n'avions alors le choix qu'entre Hollande et Sarko, nous avons donc sélectionné le premier qui bien entendu, nous a gratifié d'une tirade du style : " vous allez voir ce que vous allez voir ! " ... avec son spectaculaire : " moi, Président. " 

Qu'avons nous vu ? ... Rien ou presque, quelques mesurettes de début de règne et puis le flop généralisé. De plus en plus de délocalisations, de plus en plus de chômage, un ministre de l'intérieur qui agit comme un homme de droite. Il est vrai qu'en son temps, Chevénement n'avait guère fait mieux, c'est le poste qui veut cela. Bref, pour nous : c'est la panade !

Preuve d'imagination, notre actuel petit père Dodu se prenant sans doute pour Shylock, s'est rendu à Rungis au petit matin et fut photographié rayon boucherie alors qu'il palpait la viande morte.  Ca ne vous rappelle rien ? ... " Le changement, c'est maintenant " Ah, ça oui ! ...

Choisissant d'annoncer les catastrophes en espérant qu'on ne puisse les lui reprocher, l'homme en place a déjà précisé que les emplois allaient continuer à disparaître ... Bientôt, la France sera la capitale du chômage européen.

Quel beau conte de fées ! 

S. @

 

22/12/2012

arnaque institutionnalisée.

r200.jpgCe ne fut pas la fin du monde même pas celle d'un monde honni, et bien c'est dommage car l'actuel ne me plaît guère. Alors que tout prouve que cette course en avant en direction du profit aboutira à plus ou moins brève échéance à une catastrophe déjà bien amorcée, on continue " comme avant, mieux qu'avant " - 

Je n'ai jamais adhéré à la société de consommation ou alors en freinant des quatre fers,  contrainte et forcée, tout en la désapprouvant. Ca sert à quoi d'avoir le dernier Smart-Phone ? Même pas à épater la galerie constituée d'une bande de cerveaux creux atteints de panurgisme galopant. 

A côté de cela, il ne faut pas être têtu … ne pas s'obstiner à aller dans le sens contraire même si l'on est convaincu d'avoir raison.

Jamais je ne mettrai à la poubelle un matériel qui fonctionne encore sous le vain prétexte qu'il est passé de mode, qu'on en a sorti d'autres plus performants mais de plus courte durée, depuis. 

Il y a quelques jours, mon imprimante EPSON s'est mise à clignoter comme une folle et ma conclusion première fut que le matériel était fichu. Pourquoi suis-je revenue sur cette initiale impression ? (si je puis dire ...) Car après interrogation de la jauge, toutes les cartouches sans exception semblaient vides, ce qui n'arrive jamais.

Il y a maintenant deux ans (comme le temps passe ! ) ... par crainte de voir mon vieux matériel tomber en rideau, je m'offris un MacBook suivi de l'acquisition d'une imprimante hp l'un et l'autre répondant aux conditions du wifi. Or il se trouve que mon vieux " matos " branché directement sur le modem, imprime mieux que le récent. Quand il faut choisir entre un texte en noir et un autre en gris …" y ' a pas photo ". Je continuai donc à utiliser le vieux matériel au moment d'imprimer jusqu'à ces derniers temps.

Réaction " normale " les cartouches semblant vides - il fallait donc les remplacer. Ce que je fis et l'imprimante continua à clignoter tout en refusant d'imprimer quoi que ce soit. Big problem car j'avais allègrement flanqué 89,90 € par la fenêtre ! 

C'est alors que l'idée me vint de faire le tour des gens que je connais, susceptibles d'utiliser une Epson ( si possible la même ou une autre compatible ) afin de céder lesdites cartouches … 

J'appris alors que les imprimantes seraient bridées afin de ne pas servir trop longtemps mais qu'il existe un petit taquet sur lequel un simple mouvement de pression constituerait le Sésame permettant que tout reparte ? … Oui, mais situé où ? La mécanique et moi … Au Royaume de la Grande Truanderie plus rien n'étonne. Alors la fin de ce monde de filous n'a pas eu lieu et je ne puis que le déplorer.

 

S. @

pompafric.jpg

 

16/12/2012

Courage, fuyons ! ...

Mackenpiss.jpg

Un vieux dicton précise que " chacun voit midi à sa porte. " Soyons absolument honnêtes, que ferions nous si nous étions à la place de Depardieu ? … 

Je n'approuve pas en règle générale les comportements du bonhomme. Il nous fit souvent honte (inutile de rappeler les incidents) et ne fais nullement partie de ceux qui voient en lui le nouveau Raimu. L'homme a un physique hors norme et des moyens d'expression inversement proportionnels. Depuis longtemps, Depardieu fait du Depardieu seulement voilà et peut-être pour les mêmes raisons, il fait aussi des affaires et sa mentalité s'est investie en cette direction. Les impôts sont très lourds en France et ce, de plus en plus eu égard à une " Crise " dont on nous rebat les oreilles. Ce n'est certes pas le premier artiste qui agit de la sorte et pour ne citer que les plus connus, souvenez vous de Polnareff, Pagny, Halliday. Sans parler d'exil on pourrait même remonter jusqu'à Sacha Guitry car le fisc a toujours eu les artistes dans le collimateur. Bon ! c'est ainsi et tant que l'on commente le fait on ne parle pas d'autre chose …

 

J'ai lu quelque part qu'Hillary Clinton avait eu un malaise et que de toutes façons son mandat touchait à sa fin. Là aussi, ça va, ça vient - Il n'y a que Goldman Sachs qui demeure inamovible, hélas pour nous. Pour l'instant car même les grands prédateurs finissent par disparaître un jour. Se reporter à l'Histoire de l'humanité.

 

Depuis quelques temps, ce monde fait plus que flirter avec la folie, la dernière tuerie made in USA le prouve. Comment de telles tragédies pourraient elles ne pas survenir avec cette culture de la violence régnant un peu partout ? Ce n'est pas la Raison qui guide le monde, hélas mais la loi du plus fort et bien souvent celle de  qui se prend pour tel. Commençons par ne plus offrir de jeux de guerre à nos enfants mais là, nous sommes loin du compte. A la période de Noël qui ose parler de la disparition de tous ces joujoux représentants épées et autres mitraillettes se voit confronté à une levée de boucliers (logique) " il faut bien qu'ils se défoulent ces petits " - Dès le moment où le bellicisme est devenu un jeu, il n'y a plus à discuter les dés sont pipés et les esprits formatés de travers mais pour toujours.

 

Notre société sait tellement peu où elle en est que les femmes ménopausées veulent désormais avoir des enfants (pas toutes, heureusement) que les hommes veulent se marier devant le maire avec les hommes et les femmes avec les femmes. L'intimité ne leur suffit plus, il faut que le monde entier approuve. Etre différent signifiait jadis quelque chose maintenant il faut faire comme tout le monde et surtout que tout le monde soit d'accord. RI-DI-CU-LE ! 

 

Tous les repères explosent et voilà que même le Pape se met à tweeter comme le dernier des péquins dans l'espoir d'un buzz qui ne viendra sans doute jamais. C'est la nouvelle façon de vendre son âme au diable ...

 

" Passé les bornes, y'a plus d'limites " comme dirait l'autre ...

 

S.@

tweet-papal.jpg

13/12/2012

Génère ... hic ! ... toubib or not toubib ?

alchimie.jpgVoilà que l'on remet le problème des génériques sur le tapis. Personnellement, je n'y ai jamais cru (à tort ou à raison) mais comment admettre qu'on vous donne exactement le même médicament pour un prix moindre ? La seule explication logique serait que la molécule en question trouvée depuis longtemps est en quelque sorte tombée dans le domaine public. En ce cas, d'autres recherches ont permis depuis d'en trouver d'autres, plus efficaces. Si d'aucuns pensent que l'homéopathie n'est qu'un placebo, pourquoi pas les génériques ? Certains (dont j'ai tendance à faire partie) sont persuadés que l'aspirine est la panacée.  Hier, je me sentais un peu patraque, ai balancé un comprimé effervescent dans un verre d'eau et une heure après, ça allait mieux. Il faut dire que  si j'accomplis ce geste 6 fois par an, c'est le bout du monde !

Une campagne publicitaire récurrente s'invite sur nos écrans pour nous rappeler que les antibiotiques ne sont pas obligatoires et souvent inefficaces. Or qui prend ce genre de traitement sans avis médical ? Cela revient à dire que les médecins ne savent pas ce qu'ils font ? A moins d'enseigner l'art médical à tout le monde, je ne vois pas comment se tirer d'affaire et la plupart d'entre nous fait une confiance aveugle à son médecin. Faisait … serait plus exact car il faut déjà en dénicher un. A la campagne, c'est le parcours du combattant et en ville, " les médecins, c'est comme les melons, faut en tâter mille pour en trouver un bon " 

Ce genre de sujet ne correspondrait-il pas à l'un des multiples marronniers destinés à détourner notre attention de tout ce qui se passe en coulisses et dont notre sort dépend ? Une seule chose est certaine, certains ont trop de fric pour d'autres pas assez, c'est le problème clé de tout ce à quoi nous assistons actuellement.

 

S. @

generique.jpg