Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2013

fait de société,

ckoica.jpg

Un sondage paru dans Le Parisien sollicite ses lecteurs pour savoir si ces derniers seraient prêts à payer plus cher afin d'être mieux placés au cinéma. Course au profit, quand tu nous tiens ! … Cette polémique tombe pile au moment ou je me demande si je vais ou non me débarrasser de ma carte UGC-Illimitée dont je ne me sers pratiquement plus depuis 2 mois, passant plus de temps au théâtre (où pour moi, c'est gratuit) * que devant un grand écran.

La réaction du spectateur " normal " est la suivante : " pisque c'est comme ça, je reste chez moi " - et l'industrie du DVD repart ? … Car ne nous leurrons pas, nous sommes manipulés par les instituts de sondage qui sont à la base des politiques prises et ce, dans tous les domaines.

Pour l'heure, les premiers arrivés sont les mieux placés et c'est selon moi la formule la plus démocratique. S'offrir une place au cinoche est pourtant devenu très onéreux et puis si on se laisse aller à accepter ce principe, n'en doutez pas, les conséquences seront nombreuses, comme le retour du métro avec des voitures de première classe par exemple. Notez que certains jours, j'aimerais que ces dernières existent encore lorsque je cohabite avec des mal lavés, puant la vinasse.

Faudra t-il rayer de nos principes, une fois pour toutes que les hommes naissent libres et égaux ? L'inverse est déjà le cas. Nous perdrions alors en hypocrisie ce que nous gagnerions en véracité. Ouais, mais est-ce bien cela que nous voulons ? … Est-ce bien cela surtout, que nous attendions d'un gouvernement qui se prétend de gôche ? ...

Par conséquent, j'ai voté NON et ce, même si je n'y vais plus et ne sais quand j'y retournerai. Il est quand même incroyable que tout aille dans le sens de l'augmentation : encore et toujours un peu plus de fric en direction de ceux qui en ont déjà et bien sûr, toujours moins pour ceux qui en ont peu. Ne parlons pas de ceux qui ne peuvent s'offrir ce moment de réjouissance car bien entendu, " la télé n'est pas faite pour les chiens. " On peut poursuivre la dégringolade comme ça puisque ceux qui sont à la rue ne risquent pas d'entrevoir un petit écran autrement que de façon collective. Mieux vaut freiner avant car c'est la triste dégringolade, mes amis ! … 


* Enfin, pas tout à fait puisque je paie de ma présence en écrivant des papiers ensuite ..

S. @

leparisien.fr cinéma 1 classe.jpg

03/02/2013

Ne nous voilons pas la fesse (euh ! ...) la face !

confrontation.jpg

(Exemple de pensée binaire)


C'est extraordinaire … on s'offusque parce qu'en guise de protestation le sieur Gollnisch a durant un bref instant présenté son séant à l'assistance. Les mots ne choquent pas mais les actes, si ! Le geste cadrait pourtant avec tout ce qui fut dit (lu) par une de ses collègues … Voilà où le bât blesse, nous ne savons plus mettre en conformité faits et gestes. Ne vous abusez pas, je n'approuve certes pas le mode général de pensée du Front National mais je m'insurge chaque fois que l'on dénonce une attitude sous le seul prétexte n'en doutons pas, que cela vient de chez eux. Peut-être aurions nous éclaté de rire si quelqu'un d'un autre camp s'était livré à une telle attitude jugée extrémiste ? Ce n'est pas certain mais je n'en lancerais pas le pari. Dans le passé cet acte fut commis à maintes reprises, par des gens venus d'horizons divers et personne ne jouait pour autant les vierges effarouchées. Et quoi, braves gens, c'est  le premier fessier que vous rencontrez ? Votre vie privée fut bien triste alors ! ...

Non, jadis - à tort ou à raison - on aurait ri de semblable attitude qui n'a que la valeur d'une boutade. D'autant que ceux qui s'offusquent et l'écrivent n'ont même pas assisté à la scène mais c'est ainsi. Le puritanisme américain nous gagne peu à peu. Avant que La France ne meure complètement, il faut que la gauloiserie disparaisse. Qui donc avait le plus à perdre dans cette histoire ? … le propriétaire de l'objet en question, présentant à l'autel de la rigueur, le symbole de sa dignité auto-bafouée. 

Maintenant qu'un universitaire bardé de diplômes dénonce même de façon triviale le niveau en dessous duquel notre cul-ture est descendue n'a rien de surprenant. mais à en juger par les commentaires, son acte n'a pas frappé les esprits, plus personne ou presque ne réfléchit, on se contente de réagir et de préférence, négativement. " Vision fugitive … chassez ce cul que nous ne saurions voir " j'ai préféré hier utiliser dérision et ironie abandonnant aux cerveaux indigents les invectives. Si la subversion vient désormais du discipliné FN, tandis que le PS devient militariste, c'est bien le monde à l'envers auquel nous assistons. En ce cas, voir des fesses au lieu de visages n'a strictement rien de surprenant. Notre Etat est en faillite quand il s'agit de sauver les entreprises en les nationalisant (même de façon provisoire) mais en revanche nous trouvons des fonds immédiats pour financer la guerre ! Cherchez l'erreur ... 

S. @

Léger décalage avec la réalité mais grâce à papa François, ils seront sauvés et Areva aussi (ça vaut bien quelques trémoussements enthousiastes)

28/01/2013

réflexion parmi le barouf actuel.

pourtous.jpg

" Mariage pour tous " ... mesure destinée à favoriser les gays sans les nommer mais au fait, c'est qui, les autres ? (ces ... " tous " là) 

Car l'expression dans sa superbe imprécision, constitue d'évidence une formidable porte ouverte ! 

Je me voyais déjà - non pas en haut de l'affiche - mais me pointant dans une mairie, un sourire goguenard aux lèvres , mon matou sous le bras disant au maire, 

- " et bien voilà, comme je voudrais que mon chat soit à l'abri du besoin s'il me survit, je vous demande officiellement de nous marier " 

Après tout, pourquoi pas ? Même si nous n'avions pas de rapports sexuels et pour cause, mon dernier matou partageait ma couche chaque nuit ce qui devrait suffire à justifier amplement ce privilège. (Passé les bornes, y' a plus d' limites) 

Je m'étonne du reste, du silence assourdissant de certaines communautés habituées à pratiquer la polygamie, lesquelles visiblement attendent que cette mesure passe pour pouvoir revendiquer à leur tour. 

Et qui a suggéré cela ? ... Un acharné de l'union libre, récidiviste de surcroît. Ne se paierait il pas un peu notre tête en douce ? ... A la façon de ces jésuites accoutumés à dire " faites ce que je vous dis de faire mais ne faites surtout  pas ce que je fais" ...

Que les gays se marient ou pas, je m'en tamponne le coquillard (comme aurait dit ma grand-mère) puisque cela n'apporte aucun préjudice à ma liberté personnelle mais j'avais cru comprendre que vivre autrement était en quelque sorte une posture libertaire or il faut bien admettre que je me suis trompée ou que les mentalités ont bizarrement changé dans l'intervalle ...

Dire que le mariage gay (nommons un chat, un chat) est une galéjade serait faire preuve d'homophobie mais non, on veut simplement empêcher ceux qui veulent se marier de faire une grosse bêtise c'est tout. Nous vivons une crise, un mariage coûte cher, un divorce également et puis le " pour vivre heureux vivons cachés " s'est toujours confirmé. 

Plaisanterie mise à part, là je pense aux enfants car ne l'oublions pas c'est le noeud gordien du problème et il me semble que la démarche reste un peu égoïste.

Depuis toujours les adultes décident de ce qui doit arriver. Jamais les intéressés ne sont consultés et pour cause, l'âge de raison se situant un peu plus tard alors que l'âge de déraison quant à lui est illimité. En outre, cette démarche consiste à nier les liens du sang, pire à les annuler car n'importe qui, homme ou femme (en la circonstance des identiques) s'octroieront les rôles de père et mère en une parodie du couple dit normal. Cette mesure préconisée par un président qui revendiquait la normalité ne manque pas de saveur, vous ne trouvez pas ? ... 

Société, tu es tournée en ridicule et tu ne t'en rends même pas compte ! 

 

C'était quoi, déjà les paroles de la chanson ? ... Ah ! oui ... 

- " marions les, marions les, je crois qu'ils se ressemblent, marions les, marions les, ils seront très heureux ensemble " - 

 

Et puis si ce n'est pas le cas, on pourra toujours ajouter " tu l'as voulu, tu l'as eu ! " 

 

Pendant ce temps là, la population souffre au Mali et en d'autres endroits du globe également en guerre ce qui me paraît autrement préoccupant.

 

S. @

 

N.B. - Je me suis souvent demandé pourquoi durant les années 40, les juifs avaient été assez naïfs pour aller se faire répertorier et ensuite accepter de porter l'étoile jaune.  Or, nous savons pourtant que l' Histoire se répète presque toujours ... 

Avec l'instauration des réseaux sociaux nous vivons une époque d'auto-délation. Imaginez qu'un régime fasciste prenne un jour la place de l'actuel (cela n'arrive pas qu'aux autres et la montée de l'extrême-droite ajoutée à celle des intégrismes religieux est évidente) qu'ensuite une chasse aux déviants soit décrétée ... certains s'en mordront cruellement les doigts mais il sera trop tard, les listes officielles seront à leur disposition pour ne pas avoir vu plus loin que le bout de leur nez, pauvres crétins manipulés par des politiques prêts à tout pour faire parler d'eux en masquant leurs carences par des mesures spectaculaires.

saufprmoi.jpg

16/01/2013

Triste constat.

flamby.jpgL'allégeance pour ne pas dire la soumission des médias aux gouvernements successifs est consternante. Il faut dire que la presse marche main dans la main avec le Pouvoir ! ... " Unanimité concernant l'engagement au Mali " C'est faux ! 

L'opinion ne se résume pas à la fusion PS-UMP avec cette fois le FN en prime. Que la droite et à fortiori, l'extrême droite applaudissent quand il s'agit de partir en guerre, cela n'a rien de surprenant. Ils restent fidèles à leurs idéaux bellicistes. Qu'une fausse gauche adopte la même politique est également logique mais que l'on ne fasse pas l'embargo sur ceux qui pensent autrement.

Curieux tout de même que les allemands " ce peuple guerrier " restent en retrait ? ...

Qu'est-ce que cela cache ? ... Je m'étonne pareillement que l'on n'accorde l'envergure d'un chef d'Etat à quelqu'un uniquement à partir du moment où ce dernier a décidé d'assumer son rôle de chef des armées. N'oublions pas tout de même que l'épreuve du feu et du sang est pour les autres et qu'il est rare que celui qui décide risque sa vie suite à une décision prise. 

A ce sujet, un débat parlementaire sans vote (donc inutile) doit avoir lieu aujourd'hui.

Je crains la répétition d'un scénario trop connu (relisez l'Histoire et le chapitre concerné appartient au 20ème siècle, donc récent) on commence par affamer les peuples et ensuite on les plonge dans la fournaise : classique ! 

Il n'y a pas de guerre juste pas plus que de guerre sainte, l'aurait-on oublié ? ...

S. @

Taxé 75 Urtikan.jpg

Bandeau agoravox des Maliens aux malins.jpg