Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

A mon humble avis ...

Que croire ? ... Qui croire ? ... cette affaire Merah soulève un bon nombre de questions. Qu'il s'agisse d'un jeune endoctriné, manipulé ne fait aucun doute mais ne pouvait-on l'arrêter avant ? On vient nous dire que la DCRI est en possession d'une liste sur laquelle le nom du personnage figure. Maintenant, c'est fait, on peut le rayer. Une trentaine d'heures après le siège de son lieu d'habitation, l'homme est nous dit-on mort d'une balle en pleine tête alors qu'il essayait de prendre la fuite en sautant par la fenêtre du premier étage. Un temps, on nous a parlé de rez-de-chaussée. S'agissait t-il d'un duplex ? (J'en doute.) 

Je me souviens que tout au début de l'enquête une femme avait prétendu avoir croisé le meurtrier " de type européen avec une balafre ou un tatouage sur la joue. " Elle avait réussi à voir tout ça derrière un casque ! Les médias se font trop souvent les porte-paroles hâtifs ou zélés de propos non vérifiés. N'importe, vous ne m'enlèverez pas de l'esprit que cette affaire tombait à point nommé après le succès que Mélenchon avait obtenu à la Bastille, la veille.  Le sauveur de la Patrie risquait de ne plus être Sarkozy qui vient justement de re endosser les habits de président-protecteur.

Un petit crétin s'est fait manipuler, embrigader et le rayer de la surface de la planète alors que lui-même n'avait pas hésité à tuer militaires et enfants juifs ne pesait pas lourd sur le plan de la décision. Du haut de sa petite taille, le Grand Ordonnateur avait précisé qu'il fallait le capturer vivant mais ce n'est pas la première fois qu'il dit une chose laquelle se traduit dans les faits par son absolu contraire. Nous ne saurons jamais l'entière vérité. J'ai envie d'ajouter : " comme toujours, en politique." Et la raison d' Etat, qu'en faites-vous ? ... L'auriez vous oubliée ?  Une seule chose est certaine, tant que le conflit israélo-arabe ne sera pas terminé, des faits de ce genre continueront à se produire un peu partout dans le monde. Les religions n'apportent que des conflits et ce, depuis toujours. 

Par ailleurs,

 

La candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly a dénoncé jeudi le rôle du ministre de l'Intérieur Claude Guéant dans l'assaut contre le tueur Mohamed Merah à Toulouse, y voyant "une violation du code de procédure pénale". 

"Qu'a fait le ministre sur place en commentant en permanence, heure par heure, ce qui se passait ? Il a créé de la confusion. Quel est son rôle ? Ce n'est pas lui qui dirige les opérations ! C'est une violation du code de procédure pénale !", a lancé l'ancienne juge d'instruction dans une interview à Radio Orient. Selon elle, "ces opérations auraient dû être dirigées par un juge, à l'extrême limite par le Parquet". 

"J'ai été magistrate pendant plus de vingt ans (...) J'ai eu à faire face à des prises d'otage. Et j'ai appelé le Raid ou le GIGN. Je connais leur pertinence, je sais qu'on peut leur faire confiance, mais c'était moi qui dirigeais les opérations et non pas le ministre", a argumenté Eva Joly.


appeldupied.jpg

 

 


16:53 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

21/03/2012

Et pan ! sur le bec ...

Guéant.jpg

Afgha.jpg

Une pensée pour Yves, qui aimait sélectionner quelques dessins du Canard le mercredi.

14:34 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

19/03/2012

Trop de commentaires prématurés, une fois de plus ! ...

L'EDITO

19/03/2012 à 13h46

Tueries de Toulouse et Montauban : « l'Oslo » de la France

Pierre Haski | Cofondateur 

 

Les crimes de Toulouse, Montauban, et de nouveau Toulouse ce lundi matin, coïncidant avec la campagne électorale, risquent de générer emballements et récupérations de toutes sortes. Il y a suffisamment d'horreur dans ces drames pour tenter d'échapper à ces pièges qui sont tendus aux Français et à leurs représentants politiques.

Un caractère « communautaire »

Le lien a été établi par les enquêteurs entre ces trois actes criminels.

Il y avait déjà un point commun à toutes les victimes de cette série noire de meurtres froids : elles ont toutes un caractère « communautaire », issues de « minorités » au sein de la communauté nationale. Les tués sont d'origine maghrébine, ou antillais, musulmans ou juifs

Qu'ils portent l'uniforme de l'armée française, ou qu'il s'agisse d'enfants, cette « différence » en a fait semble-t-il des cibles, et c'est déjà en soi insupportable.

Sans tenter, à ce stade, d'identifier le ou les auteurs, ni de tirer trop vite des conclusions, cet événement m'a immédiatement fait penser à la tuerie d'Oslo l'été dernier, la vengeance contre la société d'un extrémiste isolé, allé jusqu'au bout de sa folie.

Oslo, c'était une agression terrifiante contre la société norvégienne toute entière, et celle-ci a réagi avec force, unité, sans récupération de la douleur ou tentative de tirer la couverture à soi. Elle en est sortie meurtrie mais pas affaiblie.

Une épreuve et un test

Il faut espérer, malgré le contexte électoral qui exacerbe toutes les passions, que la réaction sera de même nature : une solidarité sans faille avec les victimes et leurs familles, toutes les victimes sans choisir la « sienne », une cohésion autour des valeurs de la République, une réaffirmation du refus de l'exclusion de ceux qui seraient « différents ».

Ces meurtres sont une épreuve et un test. Pour la société française autant que pour les candidats à la présidence qui seront jugés, jaugés, à l'aune de leurs réactions, de leurs émotions, de leurs positionnements passés ou présents.

Comme à Oslo, il faut espérer que le pays en sortira plus fort, et saura mettre en échec le ou les tueurs de Toulouse et Montauban, quelles que soient leurs véritables motivations.

 

Source, rue 89

 

Commençons par retrouver le coupable et le faire avouer. Je crains les récupérations de toutes sortes. Gardons nous de toute conclusion hâtive.

L'heure est à la désapprobation et au recueillement. Je n'ajouterai rien d'autre tant les faits sont consternants. 

19:38 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

18/03/2012

Ne vendons pas la peau de l'ours, cependant ...


 

bastille.jpg

Le Front de Gauche (prudent) prévoyait 30 000 personnes à la Bastille mais espérait en voir venir 50 000 et ils furent 120 000 à être présents ! 

Le peuple de gauche existerait-il encore ? ...  Se réveille t-il ? ... Ne suffisait il que d'un orateur pour le tirer de sa torpeur ? J'aurais tendance à le croire.

Dans cette campagne électorale 2012 à laquelle 10 candidats participent, seuls 2 d'entre eux ont un réel talent. Sarkozy (impossible de le nier) et Jean-Luc Mélenchon. Tous les autres manquent de ceci ou de cela. Alors quoi ? la politique ne tiendrait qu'à l'éloquence ? ... Il est permis de se poser la question. J'en connais certains qui à l'heure actuelle doivent avoir le ventre bleu de trouille. Et si le renversement était possible, une véritable alternance envisageable ? ...

Bonne nuit à tous, faites de beaux rêves. Je dis cela sans ironie aucune.   

22:38 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)