Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2014

Et maintenant ? ... (une fois de plus)

Gaza.jpg

… que va t-il se passer ? La rue s'est exprimée (une fois de plus) or si les gouvernants tenaient compte de son opinion, ça se saurait depuis longtemps.

Ne pas oublier les manifestations concernant les retraites … Tout ce que l'on a récolté s'est soldé par quelques kilomètres dans les jambes. Excellent pour la ligne, il est vrai, ce qui devrait leur permettre de payer plus longtemps. Laisser quelques manifestants s'exprimer, c'est pratiquer la politique de la cocotte-minute,  quand la vapeur s'échappe, l'explosion s'éloigne. Ce n'est qu'un vulgaire exutoire.

Ensuite … c'est exactement " comme avant, mieux qu'avant "

Nous en serions à 692 morts du côté palestiniens et les frappes s'intensifient précisent les journalistes. En revanche de l'autre côté, UN soldat israélien a disparu. Il faut combien de palestiniens pour faire un israélien ? …

Cruelle ironie du sort ! Sur les ondes, l'information générale commence à reprendre place. Toujours la même technique, on donne la priorité à un fait qui parfois le mérite (ici, c'est le cas) et puis la mayonnaise retombe et on passe à autre chose pour brusquement ne plus en parler. Ainsi va l'info' ( désinformation disent les mauvaises langues …)

Déjà on annonce que la manifestation prévue samedi prochain sera interdite " si elle ne présente pas les mêmes conditions de sécurité." Mais comment peut-on le savoir d'avance ? Cela signifie tout simplement que l'on n'aurait pas l'intention de déployer un encadrement identique à celui d'hier, lequel était impressionnant et que ce ne fut en fait qu'un os à ronger.

Je compte en qualité d'observatrice bon nombre de manifestations à mon actif et n'en avais jamais vu autant. La température était élevée et les fonctionnaires de police devaient crever de chaud sous tout cet harnachement mais devoir oblige ...

On vient d'apprendre qu'Israël utiliserait des bombes truffées de fléchettes histoire de faire encore plus de victimes. Aucun état d'âme de ce côté là. L'objection aurait été écartée " d'un revers de main " (je cite)

Quand la bande de Gaza aura été " nettoyée " devenue territoire exclusivement israélien, nos financiers véreux pourront peut-être y exporter Notre Dame des Landes ? Quelle belle piste d'atterrissage !

L'ironie est la politesse des désespérés, c'est même ce qui caractérisait l'humour juif, jadis. Les conquérants eux n'ont aucun humour, c'est bien connu.

Quant à moi, je désespère (une fois de plus) de l'espèce dite humaine.

S.@

  

Manif-hier.jpg

N.B. Dans le métro, quelques jeunes, très jeunes manifestantes assises à côté de moi s'étaient peint sur la joue le drapeau palestinien. Elles pensaient peut-être se rendre à un match de foot ? ... C'est cela, la " culture " du XXIème siècle.

Les commentaires sont fermés.