Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2014

De qui se moque t'on ? ...

Je l'ai dit et je le répète : je n'ai plus trop envie de commenter ce que je vois et entends concernant ce qui se passe dans le monde. Chaque intervention de ma part a tendance à déclencher une sorte de remord signifiant " je n'ai pas tenu le coup " car c'est un silence désapprobateur qui est le mien. 

Les médias racontent tout et n'importe quoi, déforment la vérité, sont esclaves de leurs intérêts, quand ce n'est pas de leurs convictions.

Je sais depuis longtemps que je ne peux appartenir à aucun mouvement, que ce dernier soit politique ou religieux car il m'est matériellement impossible de penser comme tout le monde, de me rallier à une idée reçue. 

Ce n'est pas parce que l'on a choisi de croire, que Dieu existe ! 

Ce n'est pas parce que l'on est de gauche ou de droite que l'on a fait le bon choix. Tout est bien plus complexe que cela  …

 Ce matin, j'entendais à la radio en un demi sommeil (ou réveil, si vous préférez) quelques uns affirmer que la situation actuelle ressemble à s'y méprendre aux années 30 et que nous allons inéluctablement vers une nouvelle guerre mondiale. 

Joyeuse perspective !

Des souverains (pardon ! des chefs d'Etat) impuissants comme hier, une dette phénoménale alors que nous savons petitement qu'elle N'EXISTE PAS, QU'ELLE EST FABRIQUEE DE TOUTES PIECES mais que nous devons la rembourser pour que ceux qui l'on créée se remplissent un peu plus les poches. Car enfin, quelques banquiers véreux (pléonasme) ont joué, ont perdu et C'EST NOUS QUI DEVONS PAYER ?

Pardonnez l'expression mais c'est un peu raide !

Sous l'Ancien Régime que quelques uns se sont ingéniés à flanquer par terre dans le seul but de prendre la place, les trois quarts de la population étaient corvéables à merci ou peu s'en faut et ce, depuis le Moyen Age. Maintenant nous sommes privés de boulot car peu rentables comparativement aux populations d'autres pays mais on ne cesse de nous dire que nous restons des privilégiés ! DE QUI SE MOQUE T' ON ? ... 

L'estimation à la participation de la manif de samedi 12 avril fait (comme d'hab') le grand écart entre 25 000 participants et 100 000 - Vu de la hauteur de mes baskets nous étions à peine 50 000. Voilà pour la gauche dite " radicale " Laissez moi rire …

Ces sorties de drapeaux destinées à ce qu'ils ne soient pas bouffés aux mites ne sont en fait que des exutoires (rechercher la signification non pas littéraire mais médicale du terme) En clair, on pratique une incision afin que le corps ne s'infecte pas ! Ce n'est pas une mesure qui débouche sur la guérison. C'est juste un délai accordé afin de continuer à supporter le mal.

Ensuite, ce sera comme avant, exactement comme avant : ni mieux, ni pire et nous boirons le calice jusqu'à la lie faute d'avoir les moyens de renverser la table. Or ceux qui ont organisé le banquet ont tout prévu et le meuble est scellé. Il faudrait donc avoir les muscles d'Héracles pour l'arracher du sol.

Nos gouvernants continueront donc à faire des cadeaux à ceux qui n'en ont nul besoin afin que les autres crèvent puisqu'on nous répète depuis longtemps que nous sommes trop nombreux sur terre.

Ce n'est pas autrement que se construit le Nouvel Ordre Mondial !  

S. @

 

Nouv.Ordr.Mond.jpg

Les commentaires sont fermés.