Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2014

Au bout du compte ...

Je finis par me dire que le but de tous ces politiques est de nous dégoûter …

Quand arrivés à la phase ultime d'écoeurement, plus personne (ou presque) ne prendra le chemin qui mène au vote, ils auront enfin les coudées franches, pourront faire ce qu'ils veulent en toute liberté. Il est vrai que c'est déjà le cas ! 

Déjà qu'ils ne respectent pas notre volonté (oui, j'ai toujours Maastricht en travers de la glotte) Nous avions dit NON à l'Europe et ils ont fait exactement comme si nous avions répondu l'inverse.

Bel exercice de démocratie ! 

Il en fut de même pour le passage à l'euro où là, nous n'avons pas même été consultés. Nous en payons depuis les conséquences, ô combien cruelles ! 

Je ne suis pas de ceux qui disent " ça va péter ! " car je n'y crois plus. 

Mai 68 (ce pétard mouillé) est toujours présent à mon esprit. Nous avons vu ce qui s'ensuivit. La plupart des contestataires de l'époque sont devenus de bons bourgeois avides de bien être, cultivant un égoïsme féroce, persuadés qu'après eux … le déluge ! Nous y sommes.

Actuellement une bande de petits-politicards-de-piètre-envergure se battent dans le caniveau tels des voyous ... Nous assistons à cela, consternés, écoeurés et impuissants. Comme dit le sieur Gaspard,

 

" Elle est pas belle la vie ? " 

 

 

Je me demande souvent où nous puisons encore la force de la dérision ?

Les commentaires sont fermés.