Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

On va s'en fourest, fourest jusque-là ! ...

BAKCHICH CF flic de la pensée.jpg

 Marc Godinmar, 28/01/2014 - 18:45

" Sur Canal Plus, la journaliste Caroline Fourest a crucifié Frédéric Taddeï et son émission Ce soir (ou jamais !), censée être un repère de fachos. Quand l’invective cathodique remplace toute forme de pensée. 

Dimanche comateux dans le canapé, la zappette tombe sur Le Supplément, émission d’infos de Maïtena Biraben sur Canal Plus. Maïtena reçoit Frédéric Taddeï et annonce la problématique, car problématique il y a : les invités « limites » de Taddeï ! Un magnéto retrace un petit historique de Ce soir (ou jamais !), 700 émissions, huit ans à l’antenne, et Natacha Polony vient à la rescousse de Taddeï, assurant que, grâce à lui, elle a pu débattre avec Alain Soral et donc faire comprendre au spectateur, ce nigaud, que Soral était « un fou furieux ». Merci Natach ! Soudain, apparaît Caroline Fourest. La journaliste, raide comme la justice, le regard sombre, est vénère. La laïcité est en danger, Marine le Pen a fait une teinture, une Femen est hétéro, ma bière est tiède ? Plus grave, Frédéric Taddeï anime toujours Ce soir (ou jamais !) et invite qui il veut ! Fourest commence doucement : « Je me demande si Taddeï ne pense pas que le totalitarisme, c’est de l’art contemporain ? » et assure qu’elle boycotte l’émission depuis quatre ans, nous privant par là même de toute la profondeur de sa pensée. Puis, elle lâche une bombe : « Le principe de l’émission de Taddéï, c’est exactement ce vieil adage qui dit ‘‘5 minutes pour les Juifs, 5 minutes pour Hitler’’. Je crois que dans le cas de Frédéric Taddéï, c’est même 6 minutes pour Hitler. » Juge, juré, bourreau ! Ce soir (ou jamais !) serait une émission de facho et le téléspectation lambda, un de ces « cerveaux malades » dont parle Patrick Cohen,  ne s'en était jamais aperçu ? Comment est-il possible qu’une journaliste, une intellectuelle, diffame de la sorte un confrère, tente de le tuer médiatiquement, et insulte les spectateurs d’une des seules émissions intelligentes du PAF, sans qu’un seul journaliste ou éditorialiste ne monte au créneau ? Comment en est-on arrivé là ?

Lire: Cher Manuel Valls et Infos du Web: Fourest rechute

Commissaire Fourest

Petite piqure de rappel : il y a quelques années, Frédéric Taddeï a invité Caroline Fourest à débattre avec Tariq Ramadan. C’était l’époque où Taddeï avait bon goût et savait choisir ses invités… Depuis, Caroline Fourest s’est forgée une cuirasse de commissaire du peuple, de flic de la pensée. Son fond de commerce, c’est la laïcité, la lutte contre l’extrême-droite, le racisme, l’intégrisme et pas mal d’autres choses en isme. Elle a table ouverte sur toutes les chaînes, dans toutes les radios et, comme Pascale Clarke ou Rokhaya Diallo, distribue les bons points, montre la voie, organise la chasse aux sorcières. Si tu ne penses pas comme elle, tu es un fondamentaliste, un facho ou juste un salaud. En de pas si lointains temps bénis, cette dialectique permettait au moins de récuperer l'appart d'un voisin… et de lui faire gagner des vacances longues durées sous le doux soleil sibérien. Il suffisait d'en toucher un mot au Petit père des Peuples…

Lire: Caroline Fourest contre les «Musulmanophobes»

En fait, si Fourest se voit comme un Spinoza cathodique, son maître à penser reste le grand philosophe Jean-Marc Morandini dont elle applique la fameuse théorie dite du clash/buzz. La petite formule est reine, rien n’est important, seulement passer à la télé encore et encore pour faire voir sa petite bouille. Taddeï invite les gens qu’il désire, donne la parole à l’autre, ne dit pas ce qu’il pense, présuppose que son spectateur est quelqu’un d’intelligent : cette liberté est insupportable. 

 

Si on peut raisonnablement penser que Caroline Fourest a un Q.I. légèrement supérieur à celui du candidat lambda de Télé-réalité, son clash contre Taddeï n’est alors rien d’autre qu’un coup de com pour la promo de son nouveau bouquin, Inna (chez Grasset, 20,90€). De plus, Ce soir (ou jamais !) devant être (dé)programmé en troisième partie de soirée, Fourest est peut-être en train de dégueuler sur Taddeï pour mieux prendre sa place. Car, sérieusement, comment est-il possible qu’un tel Himalaya de la pensée, cette belle personne éprise de justice et de vérité n’ait pas encore une belle émission rien qu’à à elle ? "

 

Source : BAKCHICH-info

Fourest.jpg
Bannière HF compteur mensuel S 01.14.jpg

08:11 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.