Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2014

Qui sème le vent récolte la tempête

Bachar Al-Assad critique la position de la France. « La France est devenue un pays vassal qui exécute la politique du Qatar et de l’Arabie saoudite. Comment les pétrodollars peuvent-ils pousser  certains responsables occidentaux, notamment en France, à échanger  les principes de la Révolution française pour quelques milliards de dollars ? ».

 

Jean-Luc Mélenchon a jugé que l'exécutif avait "une responsabilité personnelle" dans ce désir de jeunes de se rendre en Syrie pour y faire le jihad, car, a-t-il dit, "qui est-ce qui a banalisé l'idée de faire la guerre" en Syrie ?

 

Effectivement ... C'est l'immédiate conclusion qui m'est venue à l'esprit quand j'ai entendu Manuel Valls déplorer l'engagement de jeunes français parmi les djihadistes en Syrie.

On ne peut proposer à un moment donné et critiquer ensuite ! 

Nous avons fait une politique diamétralement opposée en Syrie et au Mali. Il fallait bien que les contradictions aient un jour, des conséquences.

Agoravox duperie Genève II.jpg

08:18 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.