Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2014

Tout fout l'camp ! ...

Toutes les nuances de la langue française se perdent peu à peu. Pourquoi apporterait-on un intérêt approfondi à une langue qui a cédé le pas à celle du commerce ? C'est lamentable, mais force est d'admettre l'évidence. De façon automatique, l'esprit suit.

C'est ainsi qu'entre tolérance et permissivité peu de gens voient encore une quelconque différence. Pourtant la nuance est de taille ! On mettra cela sur le compte d'une pseudo modernité qui n'est en fait que la manifestation de la décadence. Les anciennes valeurs sont raillées tout simplement parce que respecter est un handicap à qui veut faire n'importe quoi, n'importe comment sans nulle entrave.

Ne croyez surtout pas que je me pose ici en moraliste. J'ai toujours fait profession d'avoir les idées larges mais la vulgarité de l'exhibitionnisme me déplaît. Hypocrisie diront certains ? ... Pensez ce que vous voulez, peu me chaut ! 

Du moins sais-je encore où j'en suis ce qui n'est pas le cas de tous. 

Parmi cette inversion des valeurs à laquelle nous assistons, un homme non pas trompé mais trompeur s'est offert le luxe de jouer les victimes. De nous faire part de son indignation ! Pardonnez du peu ...  Le fait serait risible s'il n'était aussi lamentable. Les médias nous passent bien entendu ce glorieux moment en boucle et je ne doute pas que certains esprits fragiles n'approuvent.

Concubinage était jadis un gros mot. Il faut dire que le terme n'est pas flatteur à l'oreille si peu éprise de musicalité, soit-elle. Je lui préfère de beaucoup le terme d'union libre. Or jadis, les hommes bien élevés mettaient un point d'honneur à ne pas compromettre les femmes qui leur avaient consenti leurs faveurs ... Se vanter d'une bonne fortune était signe de mauvaise éducation. Maintenant si l'on évoque ces mœurs policées la plupart éclateront de rire et croiront être revenus non pas à la Préhistoire où les échanges devaient être plus que virils mais du moins au Moyen Age où pourtant l'Amour-courtois avait ses charmes ... 

Il semble bien que notre époque ait décidé d'emprunter tous les sens interdits sans en exclure aucun à la seule condition que les radars restent en place. Contrôle oblige ! On peut donc tout se permettre à condition que ce soit au vu et au su de tous. C'est la nouvelle morale. (sic)

S. @

 

p.s. - Ah ! au fait ... si vous me croisez, le bras le long du corps, me tenant l'épaule droite, ne croyez pas que je fasse une quenelle mais c'est tout simplement du fait que je souffre d'une capsulite rétractile, ce qui explique le fait que j'écrive moins.

Il vaut mieux préciser ... on ne sait jamais ! 

Notre temps.com et si c'était.jpg

Disons que je suis en phase dite froide ... Qui l'eût cru ? 

17:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.