Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2013

Y'a d'la rumba dans l'air ! ...

Pendant que La France (sic) représentée - provisoirement - par François Hollande se fait un ennemi de l'Iran au bénéfice d'Israël, un psychopathe court toujours à Paris (ou à proximité) tandis que toutes les unités de police sont sur les dents.

 Je n'ai pas encore compris comment on pouvait localiser un malfaiteur qui a emprunté le métro à partir d'un hélicoptère ? ... S'il avait choisi les égouts, sans doute aurait-on pensé à utiliser la fusée Ariane ! Mais on s'en occupe ou du moins nous occupe t-on l'esprit avec cette nouvelle lamentable affaire.

Résumons les faits, un homme en fin de semaine dernière vient menacer BFM en tenue de chasse, une arme de gros calibre à la main puis repart. 

Hier, il s'attaque au quotidien Libération et là c'est plus grave car un photographe est touché et se trouve encore dans un état préoccupant. Ensuite, le terroriste en question se pointe à la Sté Générale de la Défense où là il maltraite juste une vitre puis ayant pris un automobiliste en otage se fait conduire sur les Champs Elysées et s'engouffre dans le métro afin de jouer en sous-sol la fille de l'air ! 

Les réflexions que l'on peut tirer d'ores-et-déjà de cette lamentable histoire plaident en défaveur des témoignages car un oculaire-témoin parlait d'un homme au crâne rasé, porteur d'une casquette à la Gavroche alors que les photos fournies par les médias ne correspondent en rien à cette description. 

( " homme de type européen " au look de skinhead on voit tout de suite qui est visé.)

Un lecteur de Minute, sans doute ? ...  A ma connaissance, personne n'a encore osé faire le lien entre les deux affaires, du moins officiellement.

Une question se pose quand même, car je croyais qu'en fonction de la présomption d'innocence on ne devait fournir aucune photo d'un suspect non encore jugé. Souvenez vous de la vague d'indignation quand nous avons constaté que les USA se permettaient de montrer DSK lors de son arrestation. Nous avions jusqu'à ce jour, l'habitude de voir embarqués des délinquants, menottes aux poignets mais tête couverte afin de respecter cette règle. 

Alors quoi ? un Patriot Act à la française est-il sur le point de se mettre en place ?  Mais on nous objectera bien sûr que les vidéos ont été publiées dans le seul but de préserver notre sécurité à tous, seulement ce qui est fait une fois peut aisément se répéter. En attendant, l'homme est toujours en liberté et un peuple qui a peur est un peuple qui n'ose plus bouger ce qui pour un gouvernement tombe toujours bien. Actuellement, à fortiori mais comme je n'en sais pas plus, je n'ajouterai rien sinon que lorsqu'on n'est pas complètement abruti, il est permis de se poser des questions. C.Q.F.D.

S. @

14:41 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.