Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2013

La danza de la realidad, d'Alejandro Jodorowsky

 

Je ne raconte jamais, ceux qui me lisent le savent depuis longtemps et cela tombe bien car ce film est inracontable tant le surréalisme est son mode d'expression.  

Le spectateur ne peut qu'y plonger pour se laisser ballotter ensuite comme une coquille de noix sur un océan en furie, ou le rejeter en bloc. 

C'est du délire à l'état pur, Fellini associé à Bunuel, la satire flirtant avec l'onirisme ...

Alejandro Jodorowsky, ce garnement de 84 ans bouscule tout sur son passage : les convictions politiques, la religion, l'autorité d'un père car l'ex-petit garçon est devenu un stock de dynamite ! 

J'ai adoré ce film complètement fou qui va à 100 à l'heure et qui malgré l'accumulation d'horreurs qu'il nous propose sait être tendre par instants. 

Allez-y car croyez-moi, vous n'êtes pas prêts d'en voir un autre comme celui-là ! 

Pourvu que le DVD sorte (est-ce automatique ?) - je crois que je vais m'éclater plus d'une fois en le regardant encore et encore ...

 

 

S. @

14:06 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.