Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2013

billet d'humeur désabusé ...

Vous l'avez sans nul doute remarqué, je n'ai pas trop envie d'écrire en ce moment.

L'été meurtrier n'appartient pas qu'à Jean Becker, je crois que je me souviendrai longtemps de cet été 2013, chiffre qui dès le départ, n'augurait rien de bon. 

On se massacre en Syrie et en Egypte, la politique européenne est un immense merdier, bref tout va mal. 

Chaque année, j'estime que mes vacances se situent virtuellement entre le 1er Juillet et le 31 Août ... nous y sommes presque. Le temps est passé comme un bolide . Déraillements, décès (pas obligatoirement liés) En tout cas, certains ont quitté les rails de l'existence. 

J'ai perdu une cousine dont je n'entendais plus parler depuis longtemps. (oui, nous avons toujours été " une famille très unie " ) Un copain de blog nous a brusquement tiré sa révérence ... Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes ! (bis repetita inversé) -

Mon quartier est toujours aussi bruyant la nuit et le matin ce sont des yeux de raton-laveur qui me font face dans le miroir. 

Que dire de plus ? ... 

Nous dénoncions en son temps la politique en zig-zag de Sarkozy et son remplaçant bien que plus pondéré ne fait pas mieux, l'un était brouillon, l'autre est indécis. Pourquoi ne pas reconnaître que la fonction de chef d'Etat n'existe plus, que c'est un leurre et que tout se décide ailleurs, entendez à Bruxelles avec en coulisses un obscur et puissant gouvernement mondial qui tisse sa toile, telle une araignée. " Dormez braves gens, on veille sur vous " (sic) J'en ai bien peur ! ...

S. @ 

On l'avait presque oublié celui-là, non ? ...

Les commentaires sont fermés.