Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2013

vivre ensemble ...

Pas facile d'être Ministre de l'Intérieur en démocratie dans un pays où règne le communautarisme ! Les déclarations se veulent fermes mais les mesures prises trop souvent, le sont moins. Je m'étonne toujours de croiser des femmes entièrement voilées en certains quartiers de Paris et apparemment on ne leur dit rien ou si peu qu'elles se croient autorisées à poursuivre ce qui peut être assimilé à une provocation. 

Hier, à Trappes une interpellation a tourné au vinaigre puis ce fut l'émeute ...

leparisien.fr trappes sécurité renforcée.jpg

Vivre ensemble comporte des droits et des devoirs dont le premier est le respect des us et coutumes en vigueur dans le pays où l'on a choisi de vivre. Autant je m'insurge contre le fait que l'on tolère les manifestations ponctuelles d'excitées s'exhibant les seins nus sur la voie publique, autant je trouve anormal que certains habitants de l'Hexagone se croient à Carnaval en arborant des tenues qui ici, n'ont pas lieu d'être. Nous avons nous-même abandonné depuis longtemps les vêtements folkloriques en dehors d'événements exceptionnels et signalés comme tels. Même nos prêtres dehors se font discrets alors que les djellabas et autres tenues de même acabit, augmentent de jour en jour. 

J'aimerais dire aux intéressés que s'ils ont décidé de s'installer ici ce ne fut pas par hasard et que de ce fait, le minimum de " politesse " (certains savent ils ce que cela veut dire ? ... ) consisterait à respecter le mode de vie des autochtones et non de nous imposer le leur qui soit dit en passant était souvent délaissé en leur pays d'origine.

Jamais ce genre de problème ne s'est posé avec la communauté asiatique qui du fait d'une religion différente pourrait si elle le décidait, faire de même ? Mais je pense qu'il n'y a aucun risque, de même que je n'ai jamais vu dans nos rues un mendiant aux yeux bridés. Les asiatiques sont discrets, vivent certes en autarcie (c'est leur droit) et la solidarité fonctionne à plein entre eux.

Alors quoi ? ... Suite à une garde à vue, un commissariat fut en quelque sorte pris d'assaut. Je reste persuadée que l'éducation est préférable à la répression mais certains ne veulent rien entendre ... C'est un rapport de forces qui se crée or on ne s'attaque jamais qu'aux gens que l'on sait faibles. Ceux qui ne veulent pas respecter les règles en vigueur n'ont qu'à aller s'installer ailleurs tout simplement. 

Si nos us et coutumes ne leur conviennent pas : qu'ils partent ! Le problème est pourtant simple. Au lieu de cela, c'est à une sourde guerre à laquelle nous assistons. Jamais il ne me viendrait à l'idée d'aller imposer ailleurs mes conceptions et mon mode de vie. Pourquoi la réciproque n'est-elle pas envisageable ? ...

Notre faiblesse renforce certains   Il est inutile de préciser lesquels. Alors réagissons avant qu'il ne soit trop tard ! 

 

S. @ 

 

p.s. Un exemple, si un soir vous vous pointez dans un club ou la " tenue correcte  de rigueur " est affichée et que au vu de votre accoutrement, on vous en refuse l'entrée, vous n'allez tout de même pas mettre le feu à la boîte en question ? Quoique … Et bien ici, c'est la même chose ou du moins cela devrait l'être. 

Les commentaires sont fermés.