Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2013

De quoi être en pétard ! (sans jeu de mots)

Bandeau Les Echos les prix du tabac.jpg

 
 

Les buralistes s’inquiètent de cette nouvelle hausse. Ils estiment qu’elle va réduire leurs ventes au profit d’achats réalisés en Belgique, en Espagne ou au Luxembourg où le tabac est moins taxé donc moins cher.

Augmentation de 20 centimes de tous les paquets lundi. - AFP

" Il n'y aura augmentation des impôts que si elles sont absolument indispensables " (sic) -

( fumeuse comme phrase, non ? ... En plus, il y avait visiblement urgence ! Soucieux de notre santé ? Allons, donc ! )

Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a homologué la hausse des prix du tabac qui doit intervenir lundi, avec une augmentation de 20 centimes de tous les paquets de cigarettes et de 40 centimes pour le tabac à rouler.

Dans un communiqué, M. Cazeneuve rappelle que la hausse répercute une augmentation de la fiscalité, votée fin 2012, et intervenue le 1er juillet.

Selon lui, « la précédente hausse des prix, de 40 centimes en novembre 2012, a eu un effet dissuasif avéré sur la consommation. Les ventes de cigarettes ont baissé de près de 9% au premier semestre 2013, par comparaison avec le premier semestre 2012 ».

Les buralistes s’inquiètent de cette nouvelle hausse. Ils estiment qu’elle va réduire leurs ventes au profit d’achats réalisés en Belgique, en Espagne ou au Luxembourg où le tabac est moins taxé donc moins cher.

« La nouvelle augmentation des prix de juillet 2013 aboutit à une progression marquée des prix, d’environ 10% en moins d’un an. Le niveau des prix du tabac en France, le plus élevé de l’Europe continentale, est ainsi le reflet de l’action du gouvernement pour modérer la consommation de tabac », précise M. Cazeneuve.


Source : Les Echos.

09:40 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.