Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2013

Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier

demain-jarrete.jpg


Un chat siamois qui fait la gueule parce qu'on l'a coiffé d'un bonnet péruvien, avouez que ça valait le coup de s'arrêter, non ?

Les chats siamois, je connais et j'adore ! ... En revanche, Gilles Legardinier, je ne connaissais pas et sans la couverture du livre, sans doute continuerais-je à ignorer son existence. Enfin ... en principe, car le Hasard a plus d'un tour dans son sac. Habituée à rechercher des formes d'expression disons ... plus littéraires, j'ai commencé par être agacée par l'écriture qui empruntait un peu trop à mon goût au langage parlé, même si c'est la mode depuis quelques temps. Un sacré bail en réalité car depuis l'inimitable Céline, il est clair que l'on n'écrit plus comme avant. 

L'héroïne de cette histoire se nomme Julie et va " tomber en amour " comme disent nos cousins du Québec pour un mec qui se nomme Patatras. " Un nom à coucher dehors avec un billet de logement " aurait dit ma grand-mère ! 

Une belle gourdasse cette Julie, ai-je pensé - un peu précipitamment - à la lecture des premières péripéties et puis peu à peu, de fil en aiguille, constatant que cette collectionneuse de bêtises n'arrêtait pas de raisonner, j'ai fini par conclure qu'elle n'était pas aussi stupide qu'elle en avait l'air ... 

Un coeur " gros comme ça " des apartés complètement fol-dingues mais un raisonnement en béton ! 

L'auteur quant à lui, a le sens de la formule et m'a fait éclater de rire plus d'une fois. 

Bref, voici le roman idéal pour l'été et quand vous refermerez le livre que vous aurez dévoré (n'en doutons pas) en un temps record, bien loin de dire " Demain j'arrête "  vous ne manquerez pas d'ajouter, " Demain, je remets ça ! " en consultant la liste des autres écrits de ce même Gardinier. D'autant qu'une procession de matous émaille son récit ( tombant parfois un peu comme des poils de chat sur la soupe, il est vrai) mais comme depuis quelques mois je suis un peu en panne de ronrons, sans doute pour mes vacances, vais-je alterner la lecture de Lilian Jackson Braun avec celle de cet auteur que je viens de découvrir.

Un autre chat complètement effaré m'attend déjà : le cul dans la casserole et je ne voudrais pas risquer qu'il soit " Complètement cramé " avant récupération.

Miaou ! (traduction : à bientôt) 

 

S. @

16:58 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.