Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2013

Sabotage et espionnage sont (désormais) les deux mamelles de la France

Depuis quelques temps, nous " avançons " en effectuant des bonds de kangourous, de scandale en scandale. Vous connaissez évidememnt la dernière :  les communications européennes sont espionnées de l'autre côté de l'Atlantique. Quel scoop ! ... Nos maîtres actuels nous tiennent ainsi en laisse extensible et d'une main ferme. Nous aboyons bien un peu mais pas de problème, chacun sait que les clébards qui gueulent mordent rarement et puis, si vous regardez bien, ces derniers ont la queue entre les pattes. Ressemblant, non ? 

Ah ! nous avons voulu jouer les malins avec notre " euro fort " plus cher que le dollar, ce qui plombe nos échanges avec l'extérieur, à croire que nous nous ingénions à faire exactement le contraire de ce qui conviendrait. 

" Il faut pratiquer la relance " a déclaré le myope élyséen ! 

Fastoche : plus de fric et plus d'industrie. On fait avec quoi, alors ? ... 

Même pas question de se recycler dans la vente massive de cacahouètes, d'autres y ont pensé avant nous et en font même leur beurre ... M'est avis, qu'on est mal barrés ! 

Oh ! certes, nous excellons dans les produits de luxe (que le français bien entendu ne saurait s'offrir) Tout ça, c'est pour les autres ... La France, pays de grande technologie (qu'on se fait régulièrement copier par la Chine, en peut-être pas mieux mais plus efficace et moins cher) et puis tout comme La Grèce, il nous restera le tourisme ... ceux qui ne sont pas contents n'auront qu'à aller ailleurs.

" La France, on l'aime ou on la quitte " disait quelqu'un il n'y a pas si longtemps. 

Où le bât blesse, c'est que ce sont les autochtones qui partent car ils se surestiment paraît-il ? Pourquoi s'occuperait-on d'eux quand d'autres peuvent faire le même travail pour moins cher ? 

Nous savions déjà que le changement climatique (contesté par certains) allait engendrer un transfert de populations alors puisque c'est prévu, autant accélérer le mouvement ?

Les nouveaux sont dociles tandis que les anciens s'imaginent avoir des droits. " Y' a pas photo  " et puis mieux vaut un peuple d'esclaves plutôt qu'une poignée de syndicalistes, c'est plus facile à mener en bateau. Il ne reste plus qu'à faire des petits trous dans la coque et le tour sera joué ! 

" Elle est pas belle, la vie ? " ...

  

S. @

bateau-coule.jpg

Bannière HF compteur mensuel S 06.13.jpg

29/06/2013

Qu'il est doux de ne rien faire ...

Zzzzz.jpg

... quand tout s'agite autour de soi.
podcast

__________________

< Les iconoclasteries de Mickey >
podcast

1183906793.jpg

(mouarf ! ) ... je vais vous faire un procès pour détournement de clichés " à l'insu de mon plein gré " ...


C’est ça les réveils douloureux ; ça vous rend tout de suite les gens un peu plus procéduriers qu’à l’ordinaire : qui l’eût cru ?…

Montage macavoca simone.jpg

Oui, cachez cette tronche que je ne saurais voir ! ...

D'autant que si la Justice est aveugle, il lui arrive aussi d'être muette.

Alors va pour le baillon noir ! 

( Pas très pratique pour déguster les pâtes ...)

25/06/2013

Tapie au tapis ? (oui, je sais : trop facile !)

Niche Matin.jpg

Tapie, un nom qui pisse le fric ! Envie de me laver les oreilles quand je l'entends prononcé.

Qui est Bernard Tapie ? Aurait-on déjà oublié qu'en un passé pas très lointain cet homme s'offrait les sociétés en difficulté pour un franc symbolique, puis ensuite licenciait le personnel bien évidemment. bref, un précurseur ! ... Que François Mitterrand se soit encanaillé avec cet individu n'est pas à son honneur, que le nom de Tapie soit lié à celui du Parti Radical enterre à jamais la réputation de ce dernier.

Actuellement en garde à vue ? Et en prison à nouveau bientôt, j'espère car sous le règne de Louis XI qui était un roi juste sinon bon, ce gibier de potence aurait fini ses jours à croupir en prison. Vous savez, ces fameuses fillettes, ces cages en bois dans lesquelles on plaçait les prédateurs … Pour moi, c'est tout ce qu'il mérite. Certains l'admirent, je les plains car c'est précisément l'exemple à ne pas suivre.

L'homme est vulgaire, sans foi ni loi et a eu le culot de se poser en victime pour ensuite réclamer des dommages et intérêts ! Mais dans quel monde vivons nous ? Le pire est qu'il a obtenu satisfaction. Qui a du renflouer le Crédit Lyonnais ? Nous, toujours nous et ensuite on fait à sa " victime " un pont d'or ? ! ! ! 

Alors oui, le gouvernement actuel s'acharne sur les chouchous du sarkozysme tant est grande sa peur de voir revenir un Berlusconi n° 2 et puis quand les caisses sont vides on fait tout ce que l'on peut pour les remplir ou du moins colmater les brèches … toutefois, je ne puis qu'applaudir cette épuration. Quoique … il faudrait peut-être aussi balayer soigneusement devant notre porte, n'est-ce pas, Monsieur Cahuzac ? Et j'en passe car tout comme vous, je ne sais pas tout. A suivre ...

 

S. @

24/06/2013

Je déblogue, ... tu déblogues, ... nous débloguons ...

 

dislike.jpg


Je me persuade un peu chaque jour que si le tabac " nuit gravement à la santé " internet favorise - aggrave - la paranoïa tout en nous convainquant de notre irrémédiable imbécillité. De nouvelles fuites de données sont à déplorer sur facebook - hé ! hé ! ... C'est le contraire qui eut été incroyable. Car enfin, vous ne vous figurez tout de même pas qu'ils accueillent tous les renseignements que vous leur fournissez pour ne rien en faire ? " Ah ! si j'avais su ... sauve qui peut ! " vont dire certains. Oui, et bien c'était avant qu'il fallait y penser. Notez que je fais la maligne mais ne suis guère plus prudente avec ce blog grâce auquel mon portrait psychologique est brossé depuis longtemps. Bof ! si ça les amuse ... 

Au fait, je me pose une question depuis belle lurette et si notre bien aimé support bénéficiait d'une obsolescence programmée ? Qu'un jour nous trouvions la porte close ... Avant de me mettre au blog, (jolie comme expression, non ?) j'ai eu des sites sur Lycos lesquels ont disparu depuis bien longtemps. Où sont passés tous ces documents ? ... Mystère ! Heureusement que j'imprime à mesure sinon j'aurais la désagréable sensation d'avoir irrémédiablement perdu mon temps bien que, vivre, est-ce autre chose ? 

Depuis quelques mois j'ai par conséquent repris feuilles et stylo; écrire étant pour moi un besoin pas nécessairement communicable. Il y a au moins un défaut que je n'ai pas, à savoir l'exhibitionnisme ! 

Après tout, nos états d'âme ne regardent que nous et on ne cultive pas un jardin secret sur une autoroute. Pour tout dire je préférerais mettre moi-même un point final à cette aventure plutôt que de subir une cessation imposée. Or tout à une fin et l'éphémère  se répand à une vitesse accélérée. Les avantages acquis sont devenus une expression passée de mode. D'autres décident pour nous et ce, dans tous les domaines, ce qui tombe mal car je déteste être gouvernée. Ben oui, c'est comme ça, d'autant que lorsqu'on voit comment ils s'y prennent ... mais je ne vais pas refaire le monde toute seule, n'est-ce-pas ? Aussi, ne vous étonnez pas si je rentre parfois dans ma coquille ... 

 

S. @


NB - Concernant l'éventuelle disparition des blogs, rassurez-vous, je ne suis au courant de rien mais certains adeptes des réseaux sociaux nous qualifient déjà de ringards ; personnellement, je trouve cette formule mille fois plus intéressante que des échanges à brûle-pourpoint qui n'ont le plus souvent ni queue ni tête et qui pourtant font bouger le monde ! 

escargot.jpg

( les plumes, c'est pas de la frime, c'est pour écrire ! )