Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2013

pour prouver ça, ... ça va être La Croix et la bannière !

laCroix.fr guéant blanchiment.jpgAlors que des enquêteurs ont découvert 500 000 € sur son compte et des factures payées en liquide, l’ancien proche collaborateur de Nicolas Sarkozy a expliqué avoir vendu deux tableaux et bénéficié de primes de cabinet réglées en espèces.

 
 


 
Claude Guéant.

BERTRAND GUAY / AFP

Claude Guéant.

 

Claude Guéant, ancien ministre de l’intérieur (en 2011-2012) et ancien secrétaire général de l’Élysée (en 2007-2011) quand Nicolas Sarkozy était chef de l’État, se défend de tout blanchiment d’argent, après la découverte d’une somme de 500 000 € sur son compte principal, en février dernier, dans le cadre d’une enquête préliminaire sur des accusations de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007

L’information a été révélée par Le Canard enchaîné dans son édition du 30 avril. « Je n’ai jamais rien blanchi, je ne sais pas comment on fait ça », a affirmé Claude Guéant mardi 30 avril sur Canal +. « Ces informations qui sont diffusées me portent préjudice, portent atteinte à mon honneur, me peinent, c’est déloyal », a-t-il ajouté, déplorant que le secret de l’instruction soit « de plus en plus souvent bafoué ».

500 000 € TIRÉS DE LA VENTE DE TABLEAUX

Selon Claude Guéant, la somme en question provient de la vente en 2008 de deux tableaux acquis « il y a une vingtaine d’années » et revendus à un avocat malaisien. Il s’agit de deux toiles d’un peintre flamand du XVIIe siècle, Andries van Eertvelt. 

Selon la société Artprice, le prix record aux enchères d’une des œuvres de cet artiste, hors frais, se monte à 140 000 €. Toutefois, selon Le Monde daté du 2 mai, en 2005, un autre tableau du peintre a été estimé entre 300 000 et 500 000 €. Mais le lot n’a pas été vendu. Claude Guéant assure avoir en sa possession les pièces justificatives de la vente de ces deux tableaux, qu’il « réserve à la justice ».

DES FACTURES PAYÉES EN LIQUIDE

Par ailleurs, Le Canard enchaîné a aussi révélé que les enquêteurs avaient découvert lors de la perquisition au domicile de Claude Guéant des factures payées en liquide. Selon Claude Guéant, ces sommes en liquide proviennent de « primes de cabinet, réglées en espèce » dont il aurait bénéficié dès son arrivée au ministère de l’intérieur. 

Les fonds secrets permettant de payer des primes à des fonctionnaires et des membres de cabinet ont été supprimés en 2002. Mais, invité au journal de 20 heures de France 2 mardi 30 avril, Claude Guéant a assuré qu’avait subsisté « jusqu’en 2006 » un régime spécifique de paiement de primes en liquide « à plusieurs milliers de fonctionnaires du ministère de l’intérieur ».

 

P.C. (avec AFPLa vente de vieux tableaux rapporte ? ...Vendez votre belle-mère ! 

belle-mère.jpeg

MOUARF.jpeg

13:34 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.