Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2013

une curieuse conception du " génie " ...

Allain Jules et Facebook.jpg

Publié le 27 avril 2013

dollarsSAN FRANCISCO, Etats-Unis – Personne ne donnait cher de sa peau, après l’introduction en bourse ratée de Facebook. Mais, c’était ne pas connaître l’homme. Le jeune PDG de Facebook Mark Zuckerberg, 28 ans, a récolté un gain de près de 2,3 milliards de dollars l’année dernière quand il a mis en vente près de 60 millions de ses actions juste avant l’introduction en bourse du leader des réseaux sociaux en ligne, Facebook.

Le golden boy a déposé de façon réglementaire les détails de cette manne financière avec un projet de loi fiscale massive. Néanmoins, il gagne moins que l’année passée car, Facebook a eu plusieurs incidents qu’il fallait rapidement réglé et, ses nombreux voyages à travers la planète n’ont pas permis qu’il gagne au-delà.

Une action de Facebook valait 38 dollars lors de son introduction en bourse et aujourd’hui vaut 26,85 $. La baisse de 29 pour cent par rapport au prix d’introduction en bourse coûtait près de 7 milliards de dollars sur le papier. Des chiffres sur la base des 609.500.000 parts d’actions de la société qu’il possédait au 31 mars 2011, selon le dépôt réglementaire. 

Mark Zuckerberg, qui a démarré Facebook dans sa chambre au campus de l’Université de Harvard en 2004, pèse aujourd’hui en action sur Facebook, un peu plus de 16,4 milliards de dollars. Une success story d’un véritable génie…

Source : Allain Jules


- merci qui ? ... (pas en ce qui me concerne, en tout cas !)

Car on ne peut se plaindre du fait que le monde marche aussi mal et y collaborer.

Relisez ORWELL, bon sang ! Facebook ou la bêtise volontaire ( ! ! ! ) participative et universelle ...

Quand vous vous réveillerez, il sera trop tard. Reviendra alors le sempiternel,

-" Ah ! si j'avais su ... "

mais si depuis la nuit des temps, certains s'enrichissent sur votre dos, ce n'est que parce que vous le leur permettez. Ici c'est pire : admiration béate de ceux qui auraient aimé pouvoir en faire autant ... Mais qu'il les garde ses milliards de dollars gagnés sur le dos des imbéciles ! Tous ceux qui s'enrichissent en ce bas monde n'emporteront jamais leur trésor dans l'au-delà que je sache : vanitas, vanitatum ... " Réussir," mot vide de sens, utilisé par ceux qui ne voient pas plus loin que leur compte en banque. 

chat-noir.jpeg

61065rqb.gif

09:30 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.