Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2013

Le mur invisible de Julian Roman Pölsler

Drame germano-autrichien (2012) - Durée  1h.50

avec Martina Gedeck, Wolgang Marina Bauer ...

affiche-mur.jpg

J'avoue apporter un malin plaisir à dénicher ces films que presque personne ne va voir car ils sont peu véhiculés par les médias mais surtout parce qu' ils s'inscrivent à l'opposé de ces grandes productions américaines où le manque de profondeur et la violence priment. Film à petit budget, utilisant au maximum l'apport de la nature, cette forêt autrichienne avec un seul personnage ou presque, les autres n'étant que des visions fugitives.

A l'origine un roman que bien entendu, je crève d'envie de lire - ce qui ne saurait tarder - car il figure en collection de poche chez Babel : Le mur invisible de Marlen Haushofer. On nous dit que le réalisateur, Julian Roman Pösler en avait fait son livre de chevet, d'où l'idée de ce film ...

Une femme se retrouve seule dans un chalet avec pour seul compagnon, un chien et ne va pas tarder à se heurter à un mur invisible qui l'empêche de revenir vers ce que l'on a coutume de nommer : la civilisation.

Ce Robinson Crusoé féminin va devoir apprendre à survivre, perdue en cette nature plus ou moins hospitalière mais splendide.

Deux chats dont un disparaîtra très vite ( beaucoup trop) une vache également et son petit qui sera massacré par une sorte de vagabond prédateur, ainsi que le chien qui s'est aussitôt précipité bien sûr. Alors commencera la réelle solitude.

L'idée de ce mur transparent mais infranchissable ajoute une note fantastique au propos qui se veut résolument introspectif. Pour surnager, cette femme a choisi d'écrire et nous suivons ainsi son évolution tant morale que physique.

Pas joyeux-joyeux mais intéressant !

 

S. @ 

lemurinvisible.jpg

15:23 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.