Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2013

Je romps la trêve (simple parenthèse) -

Golias un livre qui donne l'espoir d'un monde meilleur.jpg

29547278.jpgVous avez envie de partir seule dans une ville lointaine ? Savez-vous que les femmes de l’association Women Welcome Women Worldwide (1) sont prêtes à vous y accueillir gratuitement ? Vous êtes las d’une société où tout s’achète ? De nombreux systèmes d’échange (de savoirs, mais aussi de services) existent un peu partout, qui vous permettront de vivre autrement.

Ces deux exemples, parmi des milliers, Bénédicte Manier les raconte de façon passionnante dans un livre qui vient de paraître et qui fait le tour de la planète de ces « Millions de révolutions tranquilles », menées par des gens comme vous et moi. Dans leur coin, sans faire de bruit, ces citoyens ordinaires  plantent des jardins dans les usines abandonnées de Denver,  reprennent en coopératives des entreprises argentines menacées par la crise, ou font jaillir l’eau dans les régions désertiques d’Inde ou du Burkina Faso. Incroyable, non ?

Ce désir de changement se retrouve partout, pas seulement chez les « bobos » du monde occidental qui recherchent dans les AMAP ( Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) une façon de manger mieux et de soutenir l’agriculture locale, mais aussi dans les pays pauvres, qui trouvent ainsi un moyen de résister à la crise et de lutter contre une pauvreté insupportable.  Il est le signe d’un souhait profond de retrouver le sens du bien commun, de réapprendre à vivre d’une autre façon dans un monde menacé à la fois par la crise écologique et  par un capitalisme effréné à bout de souffle.

L’intérêt de ce livre est justement de faire le lien entre ces innombrables initiatives et de réaliser combien elles sont liées, dans une sorte de mondialisation pleine d’espoir. Grande voyageuse, l’auteure avoue avoir été elle-même étonnée par l’ampleur de ce phénomène inédit dont on est encore loin d’avoir recensé tous les visages.

Des coopératives rurales allemandes aux banques sociales japonaises en passant par le jardinage sur les toits new-yorkais ou la reprise par les habitants de Cochabamba, en Bolivie, du réseau de distribution de l’eau, cet essai met l’accent sur les succès dont la société civile est capable, lorsque chacun-e participe à l’amélioration du quotidien de toutes et tous. Il permet une vision globale de ces expériences, trop souvent ignorées par les media hexagonaux.

À ceux que le cynisme n’a pas encore étouffés, à ceux qui ne croisent pas les bras face au matérialisme des multinationales, cet ouvrage essentiel fait mieux comprendre le monde d’aujourd’hui. Ils le refermeront en rêvant de construire celui de demain.

Moïra Sauvage – EGALITE

1 www.womenwelcomewomen.org.uk


Ouais ! mais je ne poserai qu''une seule question  ... Où sont les mecs ? ! ! !EGALITE.jpg

__________________

< Les iconoclasteries de Mickey >


Les mecs ? Faciiiiiiiile ! :P Ils sont là :

3312471575.jpg

Blague à part, vous allez (encore ?) rire : "où sont les mecs ?", c’est aussi une question qu’il m’est arrivé de poser (?)… en tant que mec, d’ailleurs ! (pas forcément pour les mêmes raisons, je vous l’accorde… mais au point où nous en sommes, est-ce si important ? -8) Et là, vous allez vous raser rouler par terre : on attend toujours la réponse :x !…

818407726.jpg

Ah, les "droits de la femme"
:?... (simple parenthèse aussi ;)...)


- Mouarf ! ...

MDR.jpg



Mickey, couvrez-la, votre binoclarde moustachue ... vu les temps qui courent, elle va attraper la crève ! 

09:55 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.