Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Ouf de Yann Coridian

aff.ouf.jpg


film français (comédie) 2012 - Durée, 1h.20 avec Sophie Quinton, Eric Elmosnino, Luis Rego, Evelyne Buyle, Anémone, plus quelques autres.

Ouf ! 

- le titre à double signification était partiellement prémonitoire car ce fut l'expression que l'on pouvait lire sur les lèvres des spectateurs une fois la salle rallumée.

" Petit film de série B " le terme en soi n'a rien de péjoratif si l'on excepte le fait que le message était un peu creux. Pourtant il sortait au bon moment alors que l'on avait encore en mémoire ces pères de famille juchés de façon revendicative en haut des grues ayant préféré les mécaniques à celles qui hantent les trottoirs ...

Quel ménage n'a pas connu de moments difficiles ? Certains il est vrai, sont un peu plus sévères que les autres et débouchent sur le divorce mais le plus souvent rien n'est irrémédiable. Ici, c'est François (Eric Elmosnino) que sa femme Anna (Sophie Quinton) ne comprend pas ou plus du tout, et l'homme nous fait une grosse crise de la quarantaine; généralement au bout de quelques temps et de beaucoup de compréhension, ça passe. (comme le reste)

Il est toujours amoureux fou de sa petite princesse de femme mais visiblement lui tape sur les nerfs. Ils se sont querellés, elle est tombée, l'accuse de l'avoir poussée et lui, pétant complètement les plombs a voulu arroser les lieux au white spirit ce qui a déclenché son transfert immédiat en asile psychiatrique.(ça rime !)

Là, il vient d'en sortir et bien sûr sa première démarche est pour Anna qui refuse obstinément de le voir. Ce qui n'arrange rien.

Sans plonger dans une psychologie de bazar nous aurons tendance à trouver la signification de tout cela en faisant la connaissance des parents du couple, ceux de François plus précisément, une mère (Evelyne Buyle) qui au lieu d'écouter son fils préfère lui donner de l'argent et un père (Luis Rego) qui continue à nommer cet adulte " canard " comme au temps où il portait des culottes courtes.

Il y a certes, Giovanna (Valerio Golino) qui pourrait bien apporter la solution (ne serait-ce que provisoirement) mais en dépit du charme latin de la bombe en question, François s'en fiche et ironie du sort, la trouve complètement barge.

Il sera bien sûr interné une seconde fois, prendra la tangente et le zentil couple pourra enfin se retrouver, la boucle sera bouclée et le spectateur finira par dire " tout ça pour ça ? " - Par dérision, certains ont applaudi tandis qu'un téméraire a crié : " remboursez ! " car nous venions de nous farcir un beau navet.

 

S. @

Ouf-1.jpg

Bannière HF compteur mensuel S 02.jpg

12:01 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.