Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2013

Intervention armée au Mali.

Alors que les médias affirment que la classe politique tout entière est unanime en faveur de l'engagement, que François Hollande surnommé par certains " Mr Volte-Face " fait exactement le contraire de ce qu'il avait dit (il y a peu) que Marine Le Pen crie " bravo " après s'être fait incroyablement le chantre de la non-ingérence ...

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, a jugé vendredi "discutable" l'engagement de l'armée française au Mali et "condamnable" le fait que la décision ait été prise "sans en saisir préalablement ni le gouvernement ni le Parlement".

"L'intérêt d'une intervention militaire extérieure pour régler le problème posé au nord du Mali est discutable. En décider alors que les intérêts fondamentaux de la France ne sont pas en cause, selon le chef de l'Etat lui-même, et alors que les troupes africaines sont engagées, est discutable", écrit M. Mélenchon dans un communiqué.

"En décider seul, sans en saisir préalablement ni le gouvernement ni le Parlement, est condamnable", a-t-il ajouté.

François Hollande a confirmé vendredi l'engagement des forces armées françaises au Mali pour repousser les groupes armés islamistes en soutien aux troupes maliennes. Dans une déclaration à l'Elysée, le chef de l'Etat a affirmé que cette opération de lutte contre des "terroristes" durerait "le temps nécessaire", ajoutant que le Parlement serait "saisi dès lundi" sur ce dossier.

... il serait temps ! 

On s'étonne qu'il y ait déjà des victimes. Aurait-on oublié que l'on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs ? Ici ce sont des hommes dont il est question. Que vont devenir les otages ? ... mais les gouvernants tout comme les banquiers ne connaissent que les chiffres. Nous sommes des pions sur l'échiquier géostratégique mondial.

Bandeau allain Jules Mali.jpg

11:43 Publié dans A ma guise | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.