Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2012

arnaque institutionnalisée.

r200.jpgCe ne fut pas la fin du monde même pas celle d'un monde honni, et bien c'est dommage car l'actuel ne me plaît guère. Alors que tout prouve que cette course en avant en direction du profit aboutira à plus ou moins brève échéance à une catastrophe déjà bien amorcée, on continue " comme avant, mieux qu'avant " - 

Je n'ai jamais adhéré à la société de consommation ou alors en freinant des quatre fers,  contrainte et forcée, tout en la désapprouvant. Ca sert à quoi d'avoir le dernier Smart-Phone ? Même pas à épater la galerie constituée d'une bande de cerveaux creux atteints de panurgisme galopant. 

A côté de cela, il ne faut pas être têtu … ne pas s'obstiner à aller dans le sens contraire même si l'on est convaincu d'avoir raison.

Jamais je ne mettrai à la poubelle un matériel qui fonctionne encore sous le vain prétexte qu'il est passé de mode, qu'on en a sorti d'autres plus performants mais de plus courte durée, depuis. 

Il y a quelques jours, mon imprimante EPSON s'est mise à clignoter comme une folle et ma conclusion première fut que le matériel était fichu. Pourquoi suis-je revenue sur cette initiale impression ? (si je puis dire ...) Car après interrogation de la jauge, toutes les cartouches sans exception semblaient vides, ce qui n'arrive jamais.

Il y a maintenant deux ans (comme le temps passe ! ) ... par crainte de voir mon vieux matériel tomber en rideau, je m'offris un MacBook suivi de l'acquisition d'une imprimante hp l'un et l'autre répondant aux conditions du wifi. Or il se trouve que mon vieux " matos " branché directement sur le modem, imprime mieux que le récent. Quand il faut choisir entre un texte en noir et un autre en gris …" y ' a pas photo ". Je continuai donc à utiliser le vieux matériel au moment d'imprimer jusqu'à ces derniers temps.

Réaction " normale " les cartouches semblant vides - il fallait donc les remplacer. Ce que je fis et l'imprimante continua à clignoter tout en refusant d'imprimer quoi que ce soit. Big problem car j'avais allègrement flanqué 89,90 € par la fenêtre ! 

C'est alors que l'idée me vint de faire le tour des gens que je connais, susceptibles d'utiliser une Epson ( si possible la même ou une autre compatible ) afin de céder lesdites cartouches … 

J'appris alors que les imprimantes seraient bridées afin de ne pas servir trop longtemps mais qu'il existe un petit taquet sur lequel un simple mouvement de pression constituerait le Sésame permettant que tout reparte ? … Oui, mais situé où ? La mécanique et moi … Au Royaume de la Grande Truanderie plus rien n'étonne. Alors la fin de ce monde de filous n'a pas eu lieu et je ne puis que le déplorer.

 

S. @

pompafric.jpg

 

Les commentaires sont fermés.