Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2012

Le fond de l'air effraie.

Je reste persuadée que lorsque le nouveau locataire de l'Elysée a parmi ses promesses électorales ... (pas très nombreuses, il est vrai mais même ce peu là peine à être tenu) ... évoqué le mariage gay rebaptisé hypocritement " mariage pour tous," - ce fut sans doute cela, l'erreur - il était par avance convaincu de la levée de boucliers que semblable proposition déclencherait. Nous y sommes.

F.Barjot.jpg

La seule gauloise qui ait encore peur que le Ciel lui tombe sur la tête, entendez Frigide Barjot est aussitôt partie en campagne et cela a fait du bruit dans Landerneau. C'est que dans le pays de Vercingétorix on a les idées larges mais jusqu'à un certain point. On veut bien fermer les yeux quand on voit que deux hommes ou deux femmes vivent ensemble, après tout les temps sont durs et la colocation, ça existe mais de là, à ... pas question ! " Quand ils sont chez eux, ils font ce qu'ils veulent " mais n'exposons pas ce genre de moeurs au grand jour; du reste, argument imparable la pérennité de l'espèce est en jeu. On est déjà trop nombreux sur terre mais ça ne fait rien. Là, j'ironise en un sens favorable bien que je ne le sois nullement en ce qui concerne le mariage dans sa globalité étant de ceux qui crient haut et fort (et pas seulement ici) depuis toujours que seule est valable l'union libre puisqu'elle est la conséquence, mieux la concrétisation de deux volontés sans que la notion d'intérêt, en soit le but réel. On s'aime on reste ensemble, on ne s'aime plus, on se quitte. Cette façon de raisonner a le mérite d'être claire. Le problème vient s'aggraver quand il y a des enfants et c'est précisément là que le bât blesse. Notre société est ce qu'elle est mais apparemment semble en dépit de tout ses défauts convenir à la plupart d'entre nous. François Mitterrand fit du forcing concernant la peine de mort mais sans doute que si l'autre François persiste à imposer ce que lui même refuse ... gageons qu'il sera mal compris. Advienne que pourra et du reste, il me semble qu'il y a bien d'autres urgences que celle-là ! 

Vendetta.jpg

Les exécutions se poursuivent en Corse et ce n'est pas Manuel Valls qui peut faire peur à la mafia. Aux yeux de ces gens là, les ministres de l'Intérieur sont de vulgaires petits rigolos. En clair, les ministres passent et la mafia reste. Il faut regarder la réalité en face, les maffieux ne se sont pas installés en deux jours, c'est donc auparavant qu'il fallait faire quelque chose, maintenant c'est plus difficile. Inciter à la délation procède d'une naïveté assez incroyable et a valeur de déclaration d'impuissance. 

 

Maintenant je m'étonne que l'on puisse supposer brusquement que des tricheries ont régulièrement lieu lors des élections. Un certain maire du Vème (inutile de le nommer, tout le monde est au courant) excellait à ce genre d'exercice.

 

Martine Aubry fut accusée de tricherie face à Ségolène Royal et maintenant il en est de même pour Copé face à Fillon. C'est d'une banalité tout ça !

 

urne.jpg

Goldman Sachs est le Maître du Monde et de l'Enfer mérité où désormais il réside un petit homme à moustache répète en boucle : " je vous l'avais bien dit " - bref, tout baigne et nous buvons la tasse. Pendant ce temps là, les Palestiniens se font massacrer au nom du Droit-du-plus-fort mais la terre continue de tourner habitée par l'indifférence. C'est qu'elle en a vu d'autres, la terre ! ...

S. @

les-temps-modernes.jpg

Les commentaires sont fermés.