Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2012

Tous aux abris !

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais chaque fois qu'un gouvernement (de droite comme de gauche) s'aperçoit qu'il commence à avoir du plomb dans l'aile ... crac ! tout le paquet est mis en direction de l'éradication du terrorisme. 

Or ces mouvements (vrais ou faux) ne sont pas nés du jour au lendemain. Une population heureuse ne sombre dans dans la subversion : elle profite du bien-vivre. Nous en sommes loin. Et puis, il est plus facile de s'attaquer à de supposés fauteurs de troubles que de détruire les mouvements mafieux dont l'activité est la drogue car (soyons cyniques) les économies parallèles permettent à un pays de vivre malgré tout. Dormez braves gens, on gère ! ... 

Pourquoi les juifs seraient plus menacés que les autres ? ... Il faut donc en conclure que l'ennemi est le musulman et que nous avons transposé ici ce qui se passe en Palestine ? ... En ce cas, pourquoi faire cohabiter ces deux populations qui ne peuvent s'entendre. Ah ! bien sûr, il y a la Grande Culpabilité dont on nous rebat les oreilles à tout bout de champ. Nos proches ancêtres ont collaboré activement à l'extermination d'un peuple dont il s'est débarrassé (les survivants) en l'expédiant ailleurs, s'empressant d'en faire cadeau aux colonisés d'alors. Ensuite, on s'étonne des retombées. Une mauvaise action engendre toujours une foule de conséquences à moins d'être capables de réparer l'irréparable. Pour cela encore faut-il être en mesure de se poser les bonnes questions. A savoir : qu'est-ce qui a engendré tout cela ? ... Supprimer la cause des revendications au lieu de réprimer car éternellement nous nous attaquons aux effets et non à la cause initiale. Avons nous tout fait pour que le peuple palestinien récupère ses droits ? Certes non. Nous nous fâcherions immédiatement avec les Etats Unis alliés déclarés des sionistes. Impossible voyons ! Comme (sur le plan économique) il est devenu également impossible d'effectuer le tri des banques alors que ce serait pourtant la seule et unique solution. Mieux vaut continuer à gérer ce système libéral pourri qui va droit dans le mur et nous avec.

" le changement, c'est maintenant " Ah, oui ? vous en voyez un, vous ? ... On amuse la galerie avec des mesures éducatives qui foireront comme les précédentes et on envisage d'appliquer une CSG qui va laminer le pouvoir d'achat de ceux qui n'en ont déjà pas beaucoup tout cela pour épargner les mêmes, encore et toujours. 

Au fait, vous êtes au courant ? ... je me suis laissée dire que la gauche était passée lors des précédentes élections ? " Aaah ! bon ? "... comme dirait la marionnette de Roseline. Pour le coup, je suis contente, ma tête de turc favorite est revenue après avoir craché dans la soupe dont elle s'était pourtant longtemps abreuvée. La sortie de son livre méritait bien une récompense, non ? Aussi la récupérons nous liftée de frais sur D8. Quelle joie ! 

 

S. @

__________________

< Les iconoclasteries de Mickey >


Euh... j'm'excuse ; mais, à ce qu'il semble (et à propos de soupe), ne convient-il pas de changer son mouchoir de papier lorsque celui-ci a brillamment accompli la mission qui lui a été confiée, jusqu'à saturation ? En conséquence, soyons plus affirmatifs : il devient en effet possible de voir un changement :

Le-changebent--jpg

Tous aux abris ? Z'êtes sûre ?... -8

Ouf ! après avoir lu ça (voir ci-dessous) j'ai un peu moins l'impression de cogiter dans le vide.

Bandeau agoravox sécurité dérivatif.jpg

Les commentaires sont fermés.