Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2012

Basta !

Le Nouvel Obs' affiche en couverture de son numéro de cette semaine, une svastika illustrant le titre : " Les Nazis " c'est du reste le marronnier non de l'été mais de toutes les saisons. 

Arte est également passé maître en l'art de nous ressasser ce qui s'est produit. Pas une semaine sans que la Shoah soit évoquée et comme on dit au théâtre, ils en font des tonnes. Il y en a marre ! Archi-marre de cette entreprise de culpabilisation en direction de ceux qui naissaient à peine ou n'étaient pas encore nés. Et le sort actuel fait aux palestiniens, on en parle ? ... Israël occupe indûment des terres qui ne lui appartiennent pas et pour se justifier se drape dans la victimisation en faisant constamment référence à cette époque. Un peu facile, non ?

Oui, les nazis ont commis des atrocités et mon intention n'est nullement de les justifier mais a t-on oublié le sort qui fut fait au préalable au peuple allemand qui du fait des banquiers (toujours eux !) avaient condamné l'Allemagne à la ruine et ses habitants à la soupe populaire ? ... Nous savons bien que l' Histoire se répète presque toujours mais nous continuons à faire fi des leçons du passé et une catastrophe en masque aisément une autre. 

En 1929, Wall Street était la cause de tous les maux et depuis quelques temps on parle de Bruxelles ou de la City mais ceux qui sont à la tête de ces établissements sont toujours les mêmes  ... 

C'est l'usure (avec un grand U) qui nous gouverne et nous impose ses lois. Il en a hélas, toujours été ainsi. Jadis, quand les rois avaient des problèmes de trésorerie, ils savaient à qui s'adresser et quand la situation devenait ingérable, les remboursements devenus impossibles, la solution consistait à déclencher une extermination.   Est-ce cela que vous voulez ? ... 

Je suis horrifiée quand j'entends nos hommes politiques dire en parlant de Bachar el Assad qu'il doit partir (c'est déjà ce que l'on avait décrété concernant Kadhafi alors que nous avons fréquenté, reçu l'un et l'autre) On ne devient pas tyran du jour au lendemain et puis c'est au peuple syrien de décider et à personne d'autre mais il est vrai que les ingérences sous forme de vente d'armes font en ce monde la pluie et le beau temps. Surtout la pluie (de bombes) et nous acceptons tout cela sans rien dire.

J'ai honte de toutes ces manigances, de cette désinformation quasi permanente qui nous est servie par les médias européens qui feraient mieux de balayer devant leur porte. La situation interne n'est pas tellement brillante pour nous permettre d'aller voir ailleurs.

Seulement voilà, ce sont les intérêts qui régissent le monde, le pétrole, le gaz et aussi le nucléaire tout ce qui risque demain de nous péter à la gueule et ne me dites pas qu'il n'y a pas d'autres solutions, elles existent, c'est simplement que l'on ne veut pas en entendre parler.

S. @


RAPPEL, les expulsés : Saddam Hussein, Ben Ali, Moubarak, Kadhafi avec en perspective ... Ahmadinejad bien sûr mais on n'ose pas encore, ... ça viendra.

Ne me dites pas qu'il n'y a pas un plan de déstabilisation de la région et qui profiterait à qui ? ...

A vous de conclure.

Bandeau pressenza armée syrienne.jpg

Les commentaires sont fermés.