Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2012

Par dessus la tête !

Et non, hier je n'ai pas écrit. J'ai du reste éteint tous les écrans à domicile, télé, ordinateur et même la radio n'a pas été épargnée. Un immense : ras-le-bol !

Voilà que maintenant les journaux télévisés nous invitent à visiter le logement du " présumé coupable " oui car désormais il le sera à vie puisque son exécution nous a privé d'un jugement qui nous aurait permis d'y voir plus clair … 

Déclarations contradictoires : lors de l'affrontement, Mohamed M. portait nous dit-on un gilet pare-balles sur la djellaba qu'il aurait endossée pour la circonstance. Au fait comment a t-il pu faire ses ablutions avant de se présenter à Allah puisque l'eau lui avait été coupée ? …

On nous a tout d'abord indiqué qu'il avait été frappé mortellement d'une balle en pleine tête " tirée de l'extérieur" (la précision a son importance) et voilà que maintenant un second projectile l'aurait atteint à l'abdomen. Le gilet était trop court sans doute ? …

Je pense que ces infos sont tout et n'importe quoi. Bref, on joue les prolongations et maintenant c'est le frère qui est mis en cause mais pendant ce temps là, plus rien ne se passe en Syrie ou ailleurs ? L'actualité mondiale se serait-elle focalisée sur ce regrettable fait divers ? Et les candidats à l'élection d'être sollicités afin (pardonnez l'expression) de pouvoir en remettre une couche. J'ai envie de dire : ASSEZ ! ça suffit.

Ben Laden n'a pas eu de jugement, Kadhafi non plus quant à ce gamin … nous sommes en train de lui construire une légende qu'il ne méritait pas sans doute.

Ca évitera à des enseignants de lui rendre hommage en un moment d'égarement inspiré par la seule compassion et en oubliant toutes les autres victimes qui sont bien réelles pourtant. Nous ne saurons jamais l'entière vérité : mettez vous bien cela dans la tête ! Il y a bien trop d'enjeux derrière cette affaire …

exit.jpg


Les commentaires sont fermés.