Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2012

bien aimé ... à suivre.

 

TVdhier.jpg


" En pleine campagne présidentielle, France 2 diffuse à partir de mercredi la série "Les hommes de l'ombre", dans laquelle Nathalie Baye interprète une femme politique lancée dans la course au pouvoir.

Comme dans l'une des saisons de la série "24 heures chrono", l'histoire commence par l'assassinat du président de la République, victime d'un attentat. Sa mort ouvre la voie à des élections présidentielles anticipées.

Simon Kapita (Bruno Wolkowitch), conseiller en communication, décide de partir en campagne aux côtés de la secrétaire d'Etat aux Affaires sociales Anne Visage (Nathalie Baye), qui va se livrer à un combat sans merci avec un adversaire de son propre camp, le Premier ministre sortant (Philippe Magnan). La bataille va gagner leurs conseillers en communication, Simon Kapita et son ex-dauphin Ludovic Desmeuze (Grégory Fitoussi).

La série en six parties, dont les deux premières sont diffusées mercredi à partir de 20H35, se concentre sur cette étape de l'ascension d'une femme politique, vue du point de vue des conseillers en communication.

Rivalités, trahisons, amour, haine et vengeance sont au rendez-vous dans cette fiction qui pourrait gagner parfois en nuances mais au rythme tendu, d'une nervosité peu habituelle dans les séries françaises.

"L'intérêt ici est de montrer l'envers du décor", explique l'écrivain Dan Franck, scénariste de la série.

"La plupart d'entre nous ignorons ce qui se passe dans ces +arrière-boutiques+: la manière dont se déroule une présidentielle, avec ce que cela suppose de tensions, de jalousies, de rancoeurs, de discussions ou d'oppositions entre les acteurs", ajoute-t-il.

"guerre" Toute ressemblance avec des situations existantes est cependant fortuite, précise le scénariste: "si la noirceur de l'histoire est comparable à celle des débats ou de la situation politique actuelle, n'y cherchez pas plus".

Rare à la télévision, Nathalie Baye y incarne avec justesse la candidate intègre et idéaliste, assez effacée au départ mais qui va gagner en prestance et se révéler moins lisse qu'attendu.

Pour elle, "Les Hommes de l'ombre" proposait "des personnages remarquablement dessinés".

"En lisant le scénario, je me suis dit que les coulisses d'une campagne étaient invraisemblables: il s'agit d'une guerre ! Dan Franck a réalisé un travail incroyable et je sais qu'il est très proche de la vérité", poursuit-elle dans le dossier de présentation.

La diffusion de cette fiction est presque concomitante avec celle d'une autre série sur un sujet similaire, la danoise "Borgen", qui passera sur Arte à partir du 9 février.

Elle raconte la conquête du pouvoir par une femme politique qui va devenir Premier ministre, et son combat pour y rester.

Pour Nathalie Baye, "le cinéma et la télévision se sont toujours intéressés à la politique. Sa médiatisation est renforcée par l'élection présidentielle prochaine".

Source : AFP/EXPRESS 

suite mercredi prochain : à ne pas manquer ! 

 

 

 

05:15 Publié dans télé | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.