Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2011

fin de règne ? ...

Novembre se termine ... plus qu'un mois et la page 2011 sera tournée.

L'année ne fut pas spécialement glorieuse et on nous prédit déjà que 2012 sera pire ! ... Ceux qui sont au Pouvoir s'y accrochent désespérément tandis que ceux qui le briguent pratiquent intensément la méthode Coué. 

Les François se montent la tête tandis que les français tirent une tête de cent pieds de long. Et oui, Bayrou revient ce qui fournit du blé à moudre à nos commentateurs politiques ... Il est heureux que l'éternel candidat utilise un rasoir électrique sinon rêve aidant, Le Balafré serait son surnom or il n'a pas encore pansé ses plaies de la dernière fois. Ses troupes sont nulles mais ça ne fait rien : " quand faut y aller, faut y aller ! " et puis s'il ne parvient pas à ses fins sans doute aura t-il eu la satisfaction qu'on se le soit arraché avant le premier tour. Ne se voit-il pas proposer déjà un poste de premier ministre ? Avancez, la distribution-fantôme commence ! 

" Je n'augmenterai pas les impôts " martelait l'actuel occupant de l'Elysée. Ce sont des moeurs de gauche et un Nagy-Bosca ne saurait l'être ! 

Et crac !  Dans la foulée, faute d'être passé devant le maire, un de mes copains va peut-être devoir se défaire de son " homme de ménage " et s'y coller. Les salariés du privé étant répertoriés dans la case " niches fiscales. " car désormais on ratisse les fonds de tiroir ...

Le G20 quant à lui, tel une peau de chagrin tend à ressembler à un G2 (mais non, ce n'est pas un avion supersonique !) il peut tout au plus évoquer la grosse Bertha car l'hégémonie allemande a encore de beaux jours devant elle.

Où allons-nous ? Sempiternelle question pour laquelle la réponse tarde. 

Quand avons nous commis l'erreur fatale ? ... En fait, il faudrait parler d'une succession d'erreurs commises en chapelet tout au long des dernières décennies.

Les trente glorieuses furent elles un leurre ? Auquel cas, le réveil est brutal. 

Quand j'entends un (ou une) politique prononcer le mot " rêve "  cela me fait frémir car la politique est tout sauf le rêve sinon celui égoïste et forcément irresponsable  d'un individu. Une phrase hugolienne me revient alors en mémoire,

" Un tas de nains difformes se taillent des pourpoints dans ton manteau de roi " et oui, n'est pas Charles Quint qui veut, pas même Charles de Gaulle que pourtant nombre de ses contemporains appréciaient fort peu. 

Seule la démocratie permet aux laquais de rêver d'être rois. Tant pis pour les conséquences ... surtout quand allégeance est faite aux financiers car il y a toujours chez un financier un usurier qui sommeille ... 


Bannière HF compteur mensuel S2.jpg

08:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.