Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2011

" frauder, c'est voler "

... qu'il a dit ! (Parole d'expert) Il est vrai que le bouclier fiscal, c'est légal.

En ce domaine, croyez-moi, y' a du boulot car la fraude, ne l'oublions pas est issue du fameux " système D " français. Cela va du privilège non acceptable en République et pourtant bien présent en passant par ce que l'on nomme " le passe-droit " sans oublier la démerde qui consiste par exemple, à monter dans l'autobus par la porte arrière afin de ne pas payer ou bien de franchir les tourniquets du métro dans le même but. Il est vrai que ce ne sont que broutilles et que jadis en U.R.S.S. la très décriée, les transports étaient gratuits.

A côté de ça, il y a ceux qui ont des principes car on leur a appris dans leur enfance que " qui vole un oeuf, vole un boeuf " ce qui fait doucement rigoler les autres, ceux qui ne s'embarrassent pas avec de telles considérations. 

 

boeufoeuf.jpg


Car après, tout, l'exemple vient d'en haut, c'est du moins ce qu'ils objecteront quand ils seront pris sur le fait.

Changer les mentalités comment voulez-vous que cela soit possible à une époque où l'on détrousse les pauvres pour donner aux riches ? 

Ah ! la formule est bienvenue si l'on considère d'où elle vient ! Pas besoin de frauder quand on peut légiférer. La pire des exactions devient alors légale.

Raisonnons, c'est une fois de plus une manoeuvre destinée à exciter une partie de la population contre ceux qui ne vont pas dans le sens espéré. Logique en cette période de pénurie généralisée et puis quand on flatte les bas instincts, le succès est par avance garanti. Se souvenir des lettres de délation pendant l'occupation allemande. Il n'y a pas très longtemps on incitait ouvertement les habitants de cités envahies par la drogue à " balancer " alors que les policiers osaient à peine s'aventurer sur place. C'est toute l'organisation de la société qui est à revoir et pour cela, je souhaite bien du courage à celui ou celle qui va succéder à l'actuel.

En attendant, si vous tombez malade, il vous sera volé 4 jours sans tenir compte du crédit que vous faites en travaillant tout un mois avant d'être payés. Détail insignifiant. Mais en écrivant cela j'oubliais que grâce à EUX le travail n'est plus un droit mais est devenu un privilège ! ...

 

Etat-patron.gif


N.B. Ne m'accusez pas de confondre patrons et gouvernement (mondial) puisqu'il est devenu évident que le camp est le même - pour les plus gros bien sûr - car à côté de cela, les PME, elles, peuvent crever dans l'indifférence totale.

- Exit la protection sociale.

arrets-maladie-vous-naurez-pas-lalsace-et-la-moselle-226611

Les commentaires sont fermés.