Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2011

constat


Il est curieux tout de même de constater que l'on apporte plus d'attention au discours des forts qu'à celui des faibles, ces derniers n'ayant que le nombre pour eux. Ce sont par conséquent les premiers qui bénéficient du crédit et le dilapident bien entendu, ce en toute impunité (ou presque) -

Combien de fois ai-je entendu : " Oui, mais que mettre à la place ? " 

Terrible aveu sinon constat d'incompétence.( ceux qui n'ont pas su se procurer les moyens de la réussite étant des complexés.) Peut-être faudrait-il alors examiner d'un peu plus près les moyens employés par les autres, ceux qui ont soi-disant " réussi " ? ...

Nos aïeux trouvaient suspecte toute fortune qui se faisait brusquement en une seule génération. Maintenant, on aurait tendance à admirer et c'est là que le bât blesse. " Le modèle américain," !!!  nous voyons où il nous mène ...  car jadis les français étaient réputés pour leur esprit (subversif le plus souvent) or maintenant, qu'en reste t-il ? ... De pâles imitateurs, voilà ce que nous sommes devenus avec l'envergure en moins. Non, nous n'avons pas à payer les conséquences d'une faute que nous n'avons pas commise. Vous avez l'habitude de vous rendre au casino chaque matin, vous ? Moi pas. Il est vrai que cette société est tellement corrompue que l'on a permis les jeux en ligne alors que l'on devrait les combattre car jouer a toujours débouché sur la faillite. Tous ceux qui sont avisés vous diront que dans le meilleur des cas, on récupère juste sa mise. Et encore, ce raisonnement est porteur de beaucoup d'optimisme. 

Toujours plus pour les uns et toujours moins pour les autres, voilà le constat actuel.

Aucune remise en question, ce gouvernement persiste et signe. 

Un reportage réalisé dans le quartier de la Défense nous montrait hier une poignée d'indignés, jeunes pour la plupart et forcément sans emploi - vu le contexte actuel - qui se faisaient snober par les cols blancs, sous une protection policière omniprésente. Tout est mis en place depuis longtemps pour qu'un éventuel mai 68 ne puisse se reproduire ... 

Mossad.jpg

Souvent je me suis interrogée au sujet de ces divers plans " vigie-pirate " bien visibles, destinés nous disait-on à protéger la population. A la protéger ou à l'impressionner ? ... Le procès de Carlos au bout de 30 ans tombe à point nommé pour rappeler que la peur a toujours été le bouclier du Pouvoir en place. On la brandit comme un hochet et toujours à des moments stratégiques alors que dans l'ombre, les règlements de compte ne font pas de quartier. Lire ou relire ce livre écrit par Gordon Thomas lequel ne constitue qu'un exemple parmi tant d'autres et je n'extrapole pas tant que cela ! 

Quand on ne doit pas savoir quelque chose, on nous objecte la Raison d'Etat, le peuple lui n'est bon qu'à payer encore et toujours.

C'est désormais La Finance qui mène le monde et qui est derrière la finance ? ...

Je pose la question à tous les cerveaux embroussaillés qui faute d'exercice gobent n'importe quoi.


Apparemment, on a jeté l'éponge ? ...

En ce cas, pourquoi ne continueraient-ils pas leurs réformes ?

C'est exactement ce qui se passe.

Les commentaires sont fermés.