Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2011

Au fil des jours ...

L'expérience aidant, je crois pouvoir affirmer que le commun des mortels se fait une idée fausse des gens qui écrivent ... Ce sont parfois de pauvres hères qui mettent ainsi au point une psychothérapie destinée à les maintenir à peu près à flot. L'extériorisation d'une névrose en quelque sorte. Oh ! certes, tous ne sont pas du même bois mais force est de reconnaître que cette espèce n'est pas rarissime.

N'est pas Zweig qui veut ! ... Une forme de nombrilisme gangrène notre actuelle littérature. Le théâtre contemporain se vautre trop souvent dans les états d'âme au mépris de l'action. Nos antiques feuilletonistes avaient pour but de distraire tout en instruisant. Alexandre Dumas et Michel Zévaco ne firent rien d'autre et ont comblé l'adolescence studieuse de beaucoup d'entre nous. Or aucune époque n'a peut-être eu autant besoin d'évasion que la nôtre. Une actualité apocalyptique nous traumatise au fil des jours par le biais de commentaires et d'images que nous aimerions fuir ... Certains (un tout petit nombre) se réfugient dans l'humour, cette politesse des désespérés comme on dit, traquant le détail croustillant, le ridicule que certains affichent mais les héritiers d'Alphonse Allais se font rares ... 

N'importe ! On ne perçoit bien l'air du temps que lorsque ce dernier s'est évaporé et qu'avec le recul nous commençons à y voir plus clair un peu à la façon de ces amateurs de tableaux qui reculent de cinq pas et se situent un peu en biais pour éviter les conséquences du vernis luttant avec la lumière.

Choc des civilisations, carambolage des individus contraints de cohabiter alors que tout les sépare, conséquence de cette explosion démographique et de la course en avant d'un pseudo progrès qui vient nous dit-on de trouver le début du comment empêcher nos cellules de mourir alors que notre manque d'organisation compromet déjà la bonne existence de 7 milliards d'individus. Voilà que nos plus éminents chercheurs sont en quête de la fontaine de Jouvence et pourquoi pas fabriquer l'or à partir du plomb, ce serait bien utile actuellement ?... 

Tiens la Bourse est de nouveau à la baisse, l'euphorie n'aura pas duré longtemps mais ce n'était que trop prévisible ... Voilà où mène le profit imbécile car à force de se remplir les poches on les crève surtout si on a oublié la date de fabrication du vêtement et celui là a quelques millénaires pourtant ! 

 

misericorde.jpg

11:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.