Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2011

Le bûcher des vanités ...

Nous dirons qu'il y a un tyran en moins sur la terre mais j'eusse préféré qu'au lieu de l'exécuter sommairement d'une balle dans la tête, on l'ait capturé afin de le juger. Seulement voilà ! l'homme aurait continué à se défendre et risquait d'en " mouiller " plus d'un ... Alors, aurait-on voulu passer au travers de certaines révélations ? ... Bien possible mais la haine accumulée peut également expliquer le geste. Ces scènes horribles que les télés passent et repassent m'ont remis en mémoire l'exécution du couple Ceaucescu. La justice des peuples est le plus souvent expéditive et ce n'est certes pas glorieux. Pas plus que ne sont glorieuses les déclarations de Rama Yadé qui peaufine désespérément son retour en grâce en félicitant cette fois the little number one pour son revirement concernant l'ex leader libyen. (vous avez bien lu) Hier elle dénonçait, aujourd'hui elle encense ! Décidément, certaines vestes font double usage et ce n'est pas par mesure d'économie. Même réaction de la part d'Arnaud Klarsfeld dont les interventions n'ont rien à lui envier sur le plan de l'opportunisme ! Quant à BHL, inutile d'en parler ...

rencontre.jpg

 Entendu lors de la dernière émission de " C. dans l'Air " - l'intervention en Libye a coûté 300 millions d'euros à La France. Il est vrai que de nombreux projets de recontruction sont dans l'air précisément. Classique : on détruit pour reconstruire. Ainsi va la vie, ainsi va la mort...

Ambassadeur Christian Graeff : « Quand l’OTAN a-t-elle déjà tué un chef d’État ? »

Mais laissons là ce chapitre ...  Je viens de terminer la lecture d'un solide pavé de 920 pages dont le thème n'est pas sans rappeler une situation vécue par un certain politique dont je tairai le nom si je ne veux pas qu'un widget localisateur désigne la ville de Lille ... 

Tom-Wolfe.jpg

J'ai eu envie de lire " Le Bûcher des vanités " de Tom Wolfe après que le film ait été programmé à la télé courant septembre (si mes souvenirs sont exacts). Je l'avais déjà vu bien sûr mais de façon bizarre (?) certains événements récents lui conférent un impact qu'il n'avait sans doute pas connu au moment de sa sortie.

 

En résumant succinctement, un magnat de la finance marié et père d'une petite fille s'offre de temps à autre (comment nomme t-on cela ? ...) des extras que d'aucuns désignent par : " repos du guerrier. "

 

Or alors que l'homme en question était allé récupérer sa maîtresse à l'aéroport, le couple va se perdre en chemin et traverser malencontreusement le Bronx. A la suite de péripéties dont je vous laisse découvrir le détail par vous-même, leur voiture heurtera un jeune noir et panique aidant, dans l'ignorance de ce qui s'est réellement passé, ils prendront la fuite. 

film-bucher.jpg

Enquête - levée de bouclier de la communauté à laquelle appartenait le garçon, procès et déchaînement des médias. Ca ne vous rappelle rien ? ... Le racisme ne s'exerce jamais à sens unique.  Je crains même qu'il soit profondément ancré dans la nature humaine et que le politiquement correct qui nous est imposé serve plus de catalyseur que de remède à certaines petites plaisanteries à valeur d'exutoire.

 

Alors si le nombre de pages à lire ne vous rebute pas trop, procurez vous ce livre qui en vaut la peine sinon contentez vous du film mais je crains que la fantaisie de ce dernier si agréable soit-elle vous prive du principal sujet de réflexion. 

 

But ... as you like it !  

13:05 Publié dans Film, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.