Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2011

Dans l' rétro ...

Il conviendrait de s'interroger sur cette manie du stockage qui souvent est nôtre.

Je pense que ce sont des habitudes prises en réaction durant la jeunesse ... J'ai parfois la nostalgie de l'époque où je sortais encore des livres de la bibliothèque municipale.

Certaines villes en possèdent de superbes mais je me demande si elles sont aussi fréquentées que jadis, internet étant la solution facile qui se présente à nous. 

Très rapidement, j'ai pris l'habitude d'acheter les livres, MES livres, ceux sur lesquels possibilité m'était donnée de souligner des passages entiers avant que l'ère du surlignage arrive ... Certains empruntent des disques ou des vidéos et peut-être ont-ils raison ? Comme tous ceux qui sont partis de rien, j'ai la rage de posséder. Un livre doit être à moi pour que je le lise (inutile de m'en prêter car je n'y toucherai pas) 

Si un ouvrage de ma bibliothèque personnelle vous attire, il faudra le consulter sur place car il ne sortira pas d'ici. (Du reste quand on les prête, ils ne reviennent jamais)  En revanche, s'il n'est pas épuisé, il y a fort à parier que suite à l'intérêt que vous avez témoigné, je remuerai ciel et terre afin de pouvoir vous l'offrir !  

C'est ainsi et il n 'y a pas à discuter même si je trouve en fait mon comportement à ce sujet, très discutable .... 

Tiens, pourquoi est-ce que je parle de moi aujourd'hui ? ...

Après la suppression de mon blog précédent,  je m'étais pourtant juré de ne plus le faire mais vous connaissez le proverbe " fontaine, je ne boirai pas de ton eau " ... 

 

 

Une petite envie de jeter un oeil sur la semaine écoulée durant laquelle je ne suis pratiquement pas sortie sinon pour effectuer quelques courses dans le quartier. J'ai eu quelques velléités de films mais n'y suis pas allée, côté concert, ce fut pareil. Ne parlons pas des expos que décidément j'abandonne à Frédéric A. car celles qui m'attirent offrent des files d'attente interminables et les autres me déçoivent la plupart du temps.

Petit rappel sélectif de ce qui nous fut proposé par le petit écran durant cette dernière semaine ... Afin de faire mentir mon amie co, (Photogramme, lien à droite) samedi dernier, opéras sur France 3 et Arte. Cavalleria Rusticana de Mascagni suivi de Pagliacci de Leoncavallo et sur l'autre chaîne - la plus culturelle de toutes - La Traviata de Verdi. A des heures tardives bien entendu et à moins d'enregistrer ... Seulement voilà, je n'enregistre plus rien depuis des années ayant toujours un stock de K7 vidéo pour le moins obsolète et nulle envie de renouveler l'expérience. Du reste je fais partie de ces gens qui ne revoient pas les films avant de les avoir oubliés et ne relisent pas les livres considérant que les impressions sont émoussées ... Ensuite, je me plaindrai de certains oublis ! ... Et bien honte sur moi car samedi soir, j'ai regardé Navarro tout à fait prosaïquement sur TMC. Tiens, je m'aperçois qu'il y avait dans le même temps un Robin des Bois canadien sur France 4 ! Trop tard ...

 Dimanche, une nouvelle série policière italienne consacrée au Commissaire Montalbano, nettement plus sexy que Roger Hanin ! Disons que cela se laisse voir ... lundi, ce fut L'année des méduses avec le regretté Bernard Giraudeau à l'époque de sa splendeur, c'est à dire dans les années 80. Film un tantinet sulfureux sur lequel plane le souvenir des Liaisons dangereuses. Télé Obs' prétend que c'est un nanar. Ne soyons pas hypocrite, j'ai trouvé un certain plaisir à le regarder ... Mardi, le programme était nettement supérieur avec (préférence à ARTE) l'extraordinaire Bette Midler dans " The Rose " film consacré au souvenir de Janis Joplin dont certains furent complètement dingues à une époque. Je l'ai déjà dit, ici ou ailleurs, je suis complètement passée à côté du rock et décidément n'y reviendrai pas mais poursuivons cette semaine télévisuelle ... 

Mercredi, " big panard " avec ROME superbe série historique dont je risque bien d'aller quérir quelque jour le coffret à la Fnac à moins que quelqu'un ait eu l'idée de me l'offrir dans l'intervalle,  ce dont je doute quand même un peu ...

Jeudi puisque décidément je ne suis pas sortie cette semaine , (fait incroyable !) une heureuse surprise grâce à Jaffa ce drame franco-israélien " moins convaincant (paraît-il) que " Mon Trésor " précédent film de Keren Yedaya " mais comme je n'ai pas vu le précédent, j'ai donc pu me délecter avec celui-ci. Ce qui nous amène à vendredi, c.a.d. hier, où il nous était permis de voir ce télé-film franco-canadien de l'omniprésente Josée Dayan, inspiré de la pièce de Sagan : " Château en Suède " -

On connaît l'histoire depuis longtemps, les décors enneigés sont superbes, Jeanne Moreau égale à elle-même et en ce qui la concerne, la barre est située très haut, on regrette bien entendu la disparition trop rapide de Guillaume Depardieu bien que son image soit quelque peut entachée par ce côté salingue que d'évidence il cultivait. Je ne sais plus quelle vedette (d'une autre époque il est vrai) obligeait ses partenaires à se laver les cheveux chaque jour ? Dommage que ces deux là ne se soient pas rencontrés.

Voilà, ce fut mon gavage télévisuel tout à fait inhabituel disons le, histoire d'ouvrir une parenthèse qui vient de se refermer au milieu du Tourbillon de la Vie.

 

Scymone © 

 
Le Tourbillon De La Vie par nouby

 

11:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.