Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2011

ça, va, t'es content ? ...

- " Tu pourrais parler de moi quand même ... " m'a reproché F. l'autre jour.

" N'ai-je aucune importance dans ta vie ? " - Ah ! ben, il ne manquait plus que ça, me suis-je dit. Bon ! on va lui faire plaisir ...
F. est un ami qui habite le même quartier que moi, que je connais depuis des années ? ... (quand on aime, on ne compte pas) et qui vient régulièrement le samedi matin en faisant son jogging. Il a la recommandation expresse de ne pas se pointer avant 9 heures car plus tôt ... rien ne serait possible surtout si je me suis couchée la veille à une heure indue.

Après avoir annoncé sur le portable : " je suis là dans 5 mn " il arrive effectivement, silhouette athlétique, cuisses à l'air éternellement bronzées, les bras chargés de viennoiseries qui me feront sauter le repas de midi. La veille j'ai fait une razzia chez le marchand de fruits histoire de compenser et tandis qu'il passe dans la salle de bains prendre sa douche, je prépare le café après avoir lancé son CD préféré qui, du coup est devenu le nôtre, le temps d'un matin.


Quand il réapparaît dûment douché, ayant extirpé une seconde tenue sport de son sac à dos et largement utilisé l'eau de toilette qu'il laisse toujours ici, nous pouvons bavarder et nous raconter notre semaine en ironisant sur les petits inconvénients de la vie. Nous nous sommes juré un jour de tout nous dire et ne nous cachons rien. Il a parfois des questions très indiscrètes ... mais bon ! le pacte doit être respecté et ça fait 5 ans que ça dure. Je n'aime pas donner ce genre de détail sur ma vie privée car on a ses petits jardins secrets, n'est-ce pas ? Mais puisque F. l'a demandé, c'est fait. 

Sur ce - je vous laisse, car il ne va pas tarder à arriver. Je commenterai le film annoncé (que nous avions vu ensemble du reste), aujourd'hui ou demain, bref, un peu plus tard ...

S.@

08:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.