Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2011

L'oeil invisible (La mirada invisible) 2010 - durée : 1h.35 -

Drame franco-hispano-argentin de Diego Lerman avec Julieta Zylberberg, Osmar Nunez, Marta Lubos.

aff.oeil-invisib.jpg

Affirmer que j'ai aimé ce film constituerait un mensonge éhonté.
Sans doute pour me faire une opinion qui tienne réellement la route, faudrait-il que je déniche le livre dont il est tiré (Sciences morales de Martin Kohan) Il ne suffirait pour cela que de faire un saut à la Fnac mais  en attendant et pour l'heure, parlons du film et non du livre ...
Tout en moi bien entendu, se hérissait face à cette discipline quasi militaire, voire carrément fasciste pratiquée en ce lycée de Buenos Aires et qui avait tendance à me rappeler les années passées en pension religieuse : des principes caricaturaux et des refoulements moraux aux relents de moisissure ...
Marita est une jeune et jolie surveillante - quoiqu'un peu coincée - qui passe sa vie entre le lycée et une cohabitation familiale entre une mère visiblement alcoolique et une grand-mère malade. Bonjour, l'épanouissement moral ! Elle a comme on dit vulgairement " tapé dans l'oeil " de son surveillant en chef, homme au physique un peu délabré et à l'habillement faussement correct. La promiscuité de ces jeunes gens n'ayant que quelques années de moins qu'elle, l'autorité dont on l'a investie vont créer une ambivalence dangereuse dans son esprit. Elle est flattée par l'intérêt que lui porte visiblement son supérieur hiérarchique et secrètement attirée par ces jeunes garçons plus libérés qu'elle. Toutes les conditions sont alors requises pour que le drame survienne. La jeune fille (vierge à 23 ans, fichtre ! même dans les années 80, cela commençait à devenir rare ...) va donc jouer les voyeuses dans les toilettes des garçons sous le prétexte fallacieux d'en trouver un qui s'y planque pour griller une cigarette. Tout ça, pour ça ! Au bout du compte, elle finira par se faire violer par le surveillant en chef qui n'attendait que l'occasion propice soit dit sans jeux de mots salaces. Inutile d'ajouter qu'à la sortie, le premier réflexe est de respirer un grand coup en retrouvant l'air libre !

S.@ 

l'oeil invisible.jpg

15:59 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.