Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2018

Billet d'humeur ( ah ! ça fait du bien ... )

J'ai cessé d'alimenter ce blog, fin octobre 2015 - en ce cas, pourquoi y revenir plusieurs années après ? … Je déclarais alors ne plus très bien comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Or maintenant il me consterne, pire : me révulse ( carrément ) et comme je ne veux pas casser les oreilles des quelques amis qui me restent, j'ai éprouvé le besoin de m'exprimer à nouveau ici, bien que ne nourrissant aucune illusion quant au fait de dessiller les yeux de ceux qui sont depuis trop longtemps engagés dans l'erreur.

Quelle prétention allez-vous dire ? … Or il est impossible que nous continuions à poursuivre en ce chemin qui mène au pire.

Tout hier et encore aujourd'hui, les médias nous ont rebattu les oreilles avec " l'affaire Hulot " - On se croirait revenu aux pires heures de l'Inquisition, cette dernière étant désormais laïque.
Pour s'être maladroitement insurgée contre la dérive actuelle, Catherine Deneuve a hérité en retour d'une volée de bois vert !

La dame a cru bon ensuite de présenter des excuses. N'attendez surtout pas que j'en fasse jamais autant. J'assume ce que j'écris puisque je l'ai pensé or il me semble qu'un dicton - visiblement oublié - disait ceci,

" L' HOMME PROPOSE, LA FEMME DISPOSE "  ...

Rien d'hypocrite en cette déclaration. C'est la réalité. Il convient de s'assumer, que diable ! Si un homme me met la main aux fesses alors que cela ne me plait pas, il prendra ma main sur la figure ce qui est plus efficace que d'aller porter plainte.

Cette société a fait de nous des assistés lesquels deviennent peu à peu des débiles mentaux. C'est ainsi que l'on consolide le Pouvoir !

Nous sommes devenus de vulgaires singes qui prenons la mentalité américaine coupée de toute culture profonde pour modèle. Allons nous poursuivre cette dérive ?
Oh ! certes, cela vient de loin. Désormais mieux vaut faire la guerre que l'amour. Tous les films importés en témoignent.

Vous ne voyez donc pas où tout cela mène ? … Le but est de désorienter suffisamment le peu de conscience qui nous reste afin qu'une pseudo élite poursuive son oeuvre prédatrice en toute quiétude. Tous les repères moraux ont déjà éclaté et plus personne ( ou presque ) ne sait à quel saint se vouer pour reprendre une formule à laquelle je n'adhère que par dérision.

Nous ne prenons plus le temps de réfléchir et réagissons à chaud encouragés en cela par des formules mises à disposition qui se nomment Twitter ou Facebook lesquelles remplacent avantageusement les pratiques de l'ex STASI avec le volontariat en prime ce qui donne le " la " concernant notre degré d'abrutissement.

Ne pouvez-vous regarder la réalité en face ? Ne voyez vous pas où tout cela mène ?
La pente est aussi glissante que les trottoirs parisiens actuellement.

Ah ! le " politiquement correct " - voilà une belle invention en effet qui permet sous sa façade " hyper clean " toutes les dérives. Alors que les institutions ( là je pense au mariage qui n'a jamais été qu'une forme de contrôle ) n'ont jamais été aussi permissives, on s'offre la peau d'un homme sous couvert de dérapage sexuel.

Convient il de châtrer tous les politiques ? Devons nous être gouvernés par des eunuques copiant en cela l'ancienne civilisation arabe qui semble en séduire de plus en plus au risque de voir tomber quelques têtes ? …

REVEILLEZ-VOUS !  On vous manipule et vous ne savez plus reconnaître le fait quand il se produit.

 

aff.Hulot.jpg

10:56 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

24/09/2015

Réaction d'Hermione ...

 

Vous voulez savoir ce que la chatte pense de tout ce qui se passe actuellement en Europe ? ...

 

Patte d'honneur.jpg

 

Je crois bien qu'elle nous fait une patte d'honneur ! 

 

06/08/2015

" Indignez vous " disait ...

 

Il y a fort longtemps que je n'alimente plus ce blog. Après la disparition de Michel de Tiarelov, qui en preux-chevalier me faisait généreusement don de bannières …  je n'ai plus trop envie de m'exprimer. Ce monde dans lequel nous vivons me paraît de plus en plus incompréhensible. Tout ce que nous considérions jadis comme des valeurs sacrées, à commencer par l'honnêteté n'existe plus. C'est la corruption à tous les étages de la société. Les rares d'entre nous qui restent intègres font figure d'inadaptés, de ringards … Je ne voudrais pas jouer les victimes de façon excessive sous le simple prétexte que mon adresse mail a été piratée mais quand même, la démarche interpelle. Non seulement mon carnet d'adresses s'est vu pomper de son contenu mais quelqu'un (ou quelqu'une ?) se faisant passer pour moi a raconté à mes correspondants une histoire rocambolesque (du moins à mes yeux) pour demander un " secours " en direction de ceux que je connais. Certains ont réagi en me contactant mais la plupart a considéré d'emblée qu'il s'agissait d'un faux et sans doute mis le message immédiatement à la poubelle sans autre forme de procès. Je ne puis les en blâmer. Peut-être aurais-je fait exactement la même chose ? N'importe cela en dit long sur notre acceptation de tout ce qui se passe actuellement. Nous avons je crois, perdu la faculté de nous indigner. Stéphane Hessel, au secours !  Nous n'approuvons pas certes mais à défaut de trouver cela normal nous concluons que c'est habituel et de ce fait, nulle levée de bouclier !  C'est comme ça … faut faire avec. Nous payons tous une dette que nous n'avons jamais contractée, le monde est gouverné par un club d'usuriers et nous subissons sans rien dire. Alors oui, pourquoi continuerais-je à commenter si je suis seule à le faire ? Tous les esclaves sont consentants et c'est exactement ce que nous sommes devenus. On retire le travail aux uns pour le brader en direction des autres ceux qui sont " corvéables à merci " comme en un temps que nous pensions révolu. Qu'ajouter de plus ? " Il n'y a pas mort d'homme " (ni de femme, ce qui sans doute à ses yeux serait un moindre mal) comme me le fit remarquer un de mes interlocuteurs mais c'est par l'acceptation que passe la déchéance. Nous sommes devenus aussi décadents que ceux qui ont vu  la fin de l'empire romain. C'est quand on déclare qu'on n'y peut rien que la chute est proche et quand tout le monde vit à plat ventre, il faut être bien fol pour vouloir rester debout. Sur ce, tout comme Achille, je retourne sous ma tente ! 

 

S. @

20/03/2015

Les guignols (histoire de meubler)

 Evidemment, sans la pub, c'est mieux ! ... seulement, voilà ! 

10:58 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (0)